Ecoutez Radio Sputnik
    Systèmes de missiles Patriot

    Le rôle des missiles Patriot en Europe décrit par un vice-ministre russe des AE

    © AP Photo / Michael Sohn
    International
    URL courte
    371

    Si des systèmes de missiles Patriot sont installés sur le sol européen, ce déploiement s'inscrira alors dans le cadre de la stratégie américaine d'établir un périmètre autour de la Russie, a fustigé à Sputnik le premier vice-ministre russe des Affaires étrangères.

    L'éventuel déploiement des complexes américains de défense antimissile Patriot sur le Vieux Continent met en péril la stabilité, tandis qu'il ne s'agit que d'une stratégie américaine d'encercler le territoire russe, a déclaré le premier vice-ministre russe des Affaires étrangères, Vladimir Titov, dans un entretien à Sputnik.

    «Nous sommes au courant des plans de déploiement des systèmes de missiles Patriot sur le sol polonais. C'est une partie du dessein stratégique des États-Unis d'"encercler" la Russie de complexes de défense aérienne sous le prétexte de menaces imaginaires à la sécurité, provenant prétendument de l'Est», a-t-il souligné.

    «Washington invite énergiquement ses protégés en Europe à participer à la réalisation de ces intentions, surtout la Pologne qui propose toujours volontiers ses services», a-t-il poursuivi.

    En réalité, la «création d'un réseau de défense aérienne constitue une menace à la stabilité et torpille la confiance internationale qui connaît un déficit ces dernières années»: «Nous l'avons signalé à nos interlocuteurs occidentaux à maintes reprises, mais en vain», a conclu M.Titov.

    La Pologne comptait obtenir huit batteries de missiles d'ici à 2025 mais voulait en acquérir deux en trois ans à partir de la signature du contrat «afin d'assurer provisoirement la Défense antimissile et anti-aérienne», selon un communiqué officiel publié en avril.

    Conformément à la proposition de l'entreprise conceptrice des Patriot, Raytheon, Varsovie pourrait recevoir les premiers systèmes de missiles d'ici 2019, a indiqué le ministre polonais de la Défense, Antoni Macierewicz.

    Optant pour les Patriot de Raytheon, la Pologne avait renoncé à une offre du consortium européen Eurosam réunissant MBDA France, MBDA Italie et Thales.

    Lire aussi:

    Trump félicite la Pologne, allié exemplaire, pour l'achat de missiles US Patriot
    La Pologne aura son propre système de défense antimissile made in USA d’ici 2027
    Varsovie pourrait recevoir des Patriot dès 2019
    Tags:
    stabilité, bouclier antimissile, déploiement, Patriot (missile), ministère russe des Affaires étrangères, Vladimir Titov, Russie, Pologne, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik