Ecoutez Radio Sputnik
    Twitter, image d'illustration

    Après avoir été censurés, des utilisateurs américains de Twitter le comparent à Hitler

    © Sputnik . Alexander Kryazhev
    International
    URL courte
    470

    Aux États-Unis, Twitter vient de procéder à une censure de certains de ses utilisateurs qui auraient proféré des propos «racistes» ou «malveillants». Twitter a enlevé des comptes la tique «vérifiée». La réplique est rapidement arrivée!

    Twitter permet à certaines personnes d'obtenir de petites tiques bleues «vérifiées» à côté de leur nom, si elles sont jugées suffisamment importantes. Selon The Independent, beaucoup de comptes de dirigeants de mouvements politiques, notamment de droite ou d'extrême droite, ont vu leurs tiques enlevés. Pour ces personnes, ce qu'ils viennent de subir est comparable à ce que Hitler avait fait en sélectionnant les gens.

    Laura Loomer, devenue célèbre pour ses tweets sur les chauffeurs d'Uber et de Lyft, a déclaré:

    «Twitter m'a rapidement qualifié, avec d'autres, de nazi, mais ils essayent littéralement d'éradiquer ma présence. Tout comme Hitler».

    Elle a également posté un poème écrit par le pasteur anti-nazi Martin Niemöller, dans lequel l'auteur manifeste son opposition à l'Holocauste.

    ​Richard Spencer, un leader de la droite alternative américaine, a déclaré au sujet du retrait de sa tique dans une vidéo postée sur YouTube:

    «C'est une action de stalinisme d'entreprise, au sens où il s'agit d'une purge, et qu'elle vise les gens en fonction de leurs opinions».

    Twitter n'a jamais vraiment explicité ce que signifiait la tique bleue «vérifiée». Il avait prétendu que la fonctionnalité avait pour seul but d'indiquer que le réseau social avait vérifié que le profil appartenait effectivement au prétendu utilisateur. Toutefois, beaucoup de personnes «vérifiées» en ont tiré un avantage pour booster leur compte.

    Lire aussi:

    Une «tique-Dracula», confinée dans l’ambre il y a 100 M d’années intrigue les chercheurs
    Une tique mortelle se fait la malle lors d’une conférence de presse (vidéo)
    Quelle était la voix d’Hitler en réalité?
    Tags:
    fermeture des comptes, censure, Twitter, Inc, Laura Loomer, Richard V. Spencer, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik