Ecoutez Radio Sputnik
    Ministre des affaires Etrangères saoudien

    Ministre saoudien des Affaires étrangères à l’Iran: «Assez, c'est assez»

    © Sputnik. Kirill Kallinikov
    International
    URL courte
    247114

    Alors que la confrontation entre l'Arabie saoudite et l'Iran pour le leadership au Proche-Orient est à son comble, Adel al-Joubeir, dans une interview accordée à Reuters, adresse une mise en garde à l’Iran.

    Le ministre saoudien des Affaires étrangères a déclaré jeudi à Reuters que le royaume devait réagir à ce qu'il considère comme un comportement «agressif» de son rival iranien au Liban et au Yémen: «Assez, c'est assez», a-t-il lancé.

    «De toute façon, ce sont eux [les Iraniens, ndlr] qui agissent de manière agressive. Nous réagissons à cette agression et disons que cela suffit», a noté Adel al-Joubeir.

    Le chef de la diplomatie saoudienne a également mis l'accent sur le fait que le Hezbollah libanais, qu'il a qualifié de filiale du corps des Gardiens de la révolution islamique, devait se désarmer et devenir un parti politique pour que ce pays se stabilise.

    L'Arabie saoudite, menée par un prince héritier procédant à des réformes internes, se bat pour le leadership régional. L'objectif de Riyad consiste à organiser une coalition anti-iranienne en y faisant adhérer, hormis Israël, la Ligue arabe. De ce fait, dimanche 19 novembre, à l'initiative saoudienne, se tiendra une réunion extraordinaire de la Ligue arabe consacrée aux «solutions pour empêcher l'ingérence iranienne dans les affaires des pays arabes».

    Lire aussi:

    L’Iran dévoile l’origine de tous les différends au Proche-Orient
    Le Liban, otage de la rivalité irano-saoudienne?
    Riyad exige la réunion en urgence de la Ligue arabe à cause de «l’ingérence de l’Iran»
    Tags:
    Corps des Gardiens de la révolution islamique, Hezbollah, Adel al-Joubeir, Yémen, Arabie Saoudite, Liban, Iran
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik