International
URL courte
181
S'abonner

Même si Moscou et Ankara ont des différends sur le dossier syrien, les deux pays déploient d'importants efforts pour garantir la trêve en Syrie, a affirmé le ministre turc des Affaires étrangères, Mevlüt Çavusoglu.

Certains désaccords entre Moscou et Ankara sur le problème syrien n'empêchent pas les deux pays de conjuguer leurs efforts pour faire respecter la trêve en Syrie, a déclaré Mevlüt Çavusoglu, chef de la diplomatie turque.

«Les deux pays considèrent différemment la situation en Crimée et en Ukraine et ont des désaccords sur certaines questions concernant la Syrie. Toutefois, Ankara et Moscou font des efforts pour garantir la trêve en Syrie. Les désaccords ne sont pas un obstacle dans cette voie», a-t-il souligné lors d'un discours au parlement turc, a précisé l'agence Anadolu.

Toujours selon Mevlüt Çavusoglu, il n'y a pas lieu de diviser les relations russo-turques en période d'avant et d'après-crise.

«À l'heure actuelle, tous nos efforts visent à élever les rapports entre Moscou et Ankara à un nouvel échelon et à trouver les moyens de renforcer leur collaboration», a-t-il ajouté.

Le conflit armé en Syrie a éclaté en mars 2011. D'après l'Onu, il a coûté la vie à plusieurs centaines de milliers de personnes. Les pourparlers sur le règlement du conflit ont lieu à Astana et à Genève.

Lire aussi:

Jeune gendarme tuée par un récidiviste: «on demande à pouvoir ouvrir le feu en cas de refus d’obtempérer»
Le Président brésilien Jair Bolsonaro testé positif au Covid-19
Les chiens d’Abidjan frappés par une épidémie mortelle
Tags:
respect de la trêve, Anadolu, ONU, Mevlut Cavusoglu, Genève, Astana, Ukraine, Crimée, Turquie, Russie, Syrie, Ankara, Moscou
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook