International
URL courte
0 140
S'abonner

La crise syrienne sera mise au cœur des négociations entre les dirigeants russe, iranien et turc dans le cadre de leur rencontre qui se tiendra la semaine prochaine à Sotchi, a déclaré le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov.

Le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov a expliqué quelles questions seront abordées lors de la rencontre trilatérale des dirigeants russe, iranien et turc qui aura lieu à Sotchi mercredi prochain, le 22 novembre.

«Tout, tout le spectre du règlement syrien», a-t-il annoncé aux journalistes

Plus tôt, le Kremlin a annoncé que la situation en Syrie sera mise au menu de la rencontre entre Vladimir Poutine, Hassan Rohani et Recep Tayyip Erdogan.

La nécessité d'actions conjointes a été évoquée par le Président russe à plusieurs reprises. Ainsi, Vladimir Poutine a déclaré qu'aucune partie impliquée dans le conflit syrien n'était capable de résoudre cette crise de façon unilatérale. Dans ce contexte, il a constaté que la coopération entre Moscou, Ankara et Téhéran, pays garants du processus d'Astana sur le règlement en Syrie, portait ses fruits.

Le conflit armé se poursuit en Syrie depuis mars 2011. Selon l'Onu, il a déjà emporté la vie de plus de 220.000 personnes. Les pourparlers sur le règlement du conflit ont lieu à Astana et à Genève.

Lire aussi:

Le Drian assure sans plaisanter envisager une frappe nucléaire russe sur l’Europe
Louboutin prend ses distances avec Assa Traoré, assurant qu'elle n'est pas une «égérie»
Togo: surpris en train de profaner une tombe, un «féticheur» a été brûlé vif
Rencontre Biden-Poutine: «les Américains ont compris que leur politique russophobe était allée trop loin»
Tags:
conflit, crise, rencontre, Hassan Rohani, Recep Tayyip Erdogan, Vladimir Poutine, Dmitri Peskov, Syrie, Turquie, Iran, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook