International
URL courte
0 90
S'abonner

Les préparations au Congrès du dialogue national syrien avance vite, affirme à Sputnik l’ambassadeur syrien en Russie, Riyad Haddad, qui espère que cet évènement, organisé à l’initiative de Vladimir Poutine, pourra faire avancer le règlement politique de la crise en Syrie.

L'ambassadeur syrien en Russie, Riyad Haddad a commenté les préparations du Congrès du dialogue national syrien, qui se tiendra à Sotchi.

«Moi, personnellement, j'espère que ce dialogue national servira de motivation et donnera un coup de pouce supplémentaire au règlement politique des évènements en Syrie», a-t-il déclaré à Sputnik en marge du VI Forum culturel international à Saint-Pétersbourg.

«À l'heure actuelle, le travail sérieux de préparation avance vite, c'est pourquoi on n'en a pas encore une image très claire. Je ne peux pas dire, pour le moment, si je serai présent mais je veux dire qu'il y aura beaucoup de participants syriens, y compris de l'opposition intérieure et extérieure», a-t-il précisé.

Comme l'ont indiqué vendredi certains médias, le Congrès pourrait démarrer à Sotchi le 2 décembre, toutefois, les informations officielles n'ont pas encore été communiquées.

L'initiative de l'organisation du Congrès du dialogue national syrien appartient au Président russe Vladimir Poutine. Le Congrès, auquel sont invités des membres de tous les groupes ethniques syriens, les chefs et les représentants de l'opposition intérieure et extérieure, ainsi que les observateurs de l'ONU, du Comité de la Croix rouge et de l'Organisation mondiale de la santé, devrait aboutir à la création d'une commission constitutionnelle et à l'adoption de résolutions finales. Le Ministère russe des Affaires étrangères a rendu publique la liste de 33 organisations invitées. Le Haut Comité des négociations (HCN), soutenu par l'Arabie Saoudite ainsi que d'autres forces politiques ont refusé de participer au Congrès.

Le conflit armé en Syrie a commencé en mars 2011. D'après l'ONU, il a coûté la vie à plus de 220.000 personnes. Les pourparlers sur le règlement du conflit ont lieu à Astana et à Genève.

Lire aussi:

La Palestine qualifie de «trahison» l'accord israélo-émirati et rappelle son ambassadeur à Abou Dhabi
Augmentation de plus en plus forte du nombre journalier de cas de Covid-19 en France
Deux frégates de guerre grecque et turque se seraient heurtées en Méditerranée orientale
Les USA renforcent encore leurs sanctions contre la France
Tags:
réglement politique, crise syrienne, congrès, Riyad Haddad, Russie, Syrie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook