Ecoutez Radio Sputnik
    Macron et Hariri

    Après sa rencontre avec Macron, Hariri dévoile ses futurs projets

    © AFP 2018 Bertrand Guay
    International
    URL courte
    7416

    Le Premier ministre libanais démissionnaire Saad Hariri a confirmé, lors de son discours dans la cour intérieure de l’Élysée après une rencontre avec Emmanuel Macron, qu’il rentrerait à Beyrouth dans les prochains jours, où il donnerait des explications officielles quant à ses actions ultérieures.

    Après sa rencontre avec Emmanuel Macron, le Premier ministre libanais démissionnaire Saad Hariri a fait part de ses futurs projets, confirmant ainsi ses intentions de rentrer à Beyrouth.

    «En ce qui concerne la situation politique au Liban, j'irai à Beyrouth dans les prochains jours et je participerai aux célébrations de notre indépendance. C'est là que j'annoncerai ma position sur tous les sujets après des négociations avec le Président de notre république, Michel Aoun», a-t-il déclaré lors d'un discours prononcé dans la cour intérieure de l'Elysée.

    Actuellement, M. Hariri se trouve en France sur l'invitation d'Emmanuel Macron. Il s'agira donc d'une invitation «amicale pour discuter avec lui et accueillir le Premier ministre d'un pays ami de la France», comme l'a précisé M. Macron lors d'une conférence de presse au sommet social européen de Göteborg.

    Le Premier ministre libanais a annoncé sa démission à la télévision le 4 novembre, alors qu'il se trouvait en visite à Riyad. M. Hariri a affirmé que sa vie était «menacée» et a expliqué son départ par «l'ingérence de l'Iran et de ses complices, dont le Hezbollah, dans les affaires intérieures du Liban». Il a réaffirmé mercredi 15 novembre sur Twitter qu'il allait bien et regagnerait son pays dans les prochains jours.

    Le Président libanais, Michel Aoun, a accusé mercredi l'Arabie saoudite de retenir en otage son Premier ministre, Saad Hariri. Le dirigeant du mouvement Hezbollah, Hassan Nasrallah, a exprimé la même opinion en déclarant que «le chef du gouvernement libanais était détenu en Arabie saoudite, on lui interdisait jusqu'à présent de rentrer au Liban».

    Gebran Bassil, ministre libanais des Affaires étrangères, a déclaré vendredi que Saad Hariri avait été en Arabie saoudite avec une visite de travail. Le Président libanais a annoncé que M.Hariri serait samedi 18 novembre à Paris où il resterait quelques jours avec sa famille et puis retournerait à Beyrouth.

    Lire aussi:

    «PM d'un pays ami de la France»: Saad Hariri à Paris pour rencontrer Emmanuel Macron
    Long voyage de retour: où Saad Hariri se rendra-t-il avant de rentrer au Liban?
    Président libanais: Saad Hariri sera samedi à Paris pour se rendre ensuite à Beyrouth
    Tags:
    démission, politique, Saad Hariri, Emmanuel Macron, Liban, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik