International
URL courte
Évolution de la situation en Syrie (novembre-décembre 2017) (43)
2130
S'abonner

Plus de 2.000 kilos d'aide humanitaire ont été acheminés en Syrie par la Russie, a annoncé le Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie.

Les militaires russes ont fourni plus de deux tonnes d'aide humanitaire aux habitants de la localité d'Al-Shahrahiyah, dans le gouvernorat de Deraa, a annoncé samedi Sergueï Kouralenko, chef du Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie.

Selon lui, le Centre et le Comité local de réconciliation de la zone de désescalade Sud ont dressé la liste des localités du gouvernorat de Deraa où la situation humanitaire était particulièrement inquiétante, notamment à d'Al-Shahrahiyah.

«Le Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit a livré 2.150 kilos d'aide humanitaire, notamment du riz, des conserves de viande et du sucre. Au cours de l'opération, les médecins militaires russes ont dispensé des soins à 101 habitants, dont 22 enfants. La sécurité de l'opération a été assurée par la Police militaire des Forces armées de Russie», a ajouté Sergueï Kouralenko.

Toujours d'après le Centre, 64 personnes déplacées sont rentrées chez elles au cours des dernières 24 heures.

Le Centre affirme que la trêve est respectée, mais que les forces de contrôle de la zone de désescalade de la Ghouta orientale ont enregistré plusieurs violations dans les secteurs contrôlés par le groupe Ahrar al-Cham et le Front Fatah al-Cham (anciennement Front Al-Nosra). Des mesures sont prises en vue de contribuer à la désescalade du conflit.

 

Dossier:
Évolution de la situation en Syrie (novembre-décembre 2017) (43)

Lire aussi:

Deux fois moins de nouveaux cas en 24h comparativement à la veille en France
Le ministre français du Commerce commente l'appel d'Erdogan à boycotter les produits français
Pour vaincre l’islamisme, faut-il sortir de la CEDH? À droite, certains plaident pour la rupture
Tags:
aide humanitaire, Ahrar al-Sham (Libres du Sham), Front al-Nosra, Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie, Sergueï Kouralenko, Deraa, Syrie, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook