International
URL courte
28574
S'abonner

Les forces armées israéliennes ont ouvert le feu contre des troupes gouvernementales syriennes pour marquer la désapprobation de l'Etat hébreux à l'égard des travaux de construction dans la zone frontalière qu'il considère comme une violation de l'accord du cessez-le-feu, a affirmé à Sputnik une source militaire.

Des troupes israéliennes ont réalisé samedi un tir d'avertissement contre des unités de l'armée syrienne pour signaler le désaccord de l'Etat hébreu avec les travaux de fortification en cours dans la zone frontalière, a appris Sputnik d'une source du service de presse de l'armée. Israël considère les constructions à sa frontière comme une violation de la trêve entre les deux pays.

«L'Armée de défense d'Israël a fait part d'une plainte au contingent de la paix des Nations unies chargé de faire observer le désengagement et a effectué, depuis un char, un tir préventif sur cette zone», a précisé la source.

Israël a vu un signe de non-respect de l'accord du cessez-le-feu de 1974 dans les travaux de construction que la Syrie a entamés dans le nord de la zone démilitarisée, entre le territoire syrien et israélien. D'après cet accord, le déploiement de matériel lourd de construction ou de véhicules militaires dans cette zone est interdit.

Le nombre des pertes éventuelles du côté syrien reste à préciser.

Lire aussi:

Un mariage blanc vire au mariage forcé: souhaitant être naturalisé, un Algérien est jugé pour le viol de sa «fiancée»
Un journaliste US essaie d’interrompre Vladimir Poutine, le Président russe réplique
Extension des zones à faibles émissions: vers une grogne populaire «pire» que les Gilets jaunes
La France remporte son premier match de l'Euro 2020 face à l’Allemagne
Tags:
tir, avertissement, frappe préventive, char, cessez-le-feu, armée, Israël, Syrie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook