Ecoutez Radio Sputnik
    Les militaires syriens près d'Abou Kamal

    L'armée syrienne a éliminé les terroristes de Daech ayant pénétré dans Abou Kamal

    © AFP 2017 Stringer
    International
    URL courte
    Opération de reprise de la ville d'Abou Kamal (25)
    7550

    Les militaires syriens ont éliminé les membres de Daech qui s'étaient infiltrés dans la ville syrienne d'Abou Kamal reprise par les forces fidèles à Damas le 9 novembre dernier.

    Les troupes gouvernementales syriennes et leurs alliés ont éliminé dimanche les terroristes de Daech qui avaient pénétré à Abou Kamal, à la frontière avec l'Irak, a annoncé à Sputnik un commandant de l'armée.

    «L'armée syrienne a éliminé les membres de Daech qui avaient fait irruption à Abou Kamal sous la protection de l'aviation de la coalition dirigée par les États-Unis. Les tirs d'appui des avions avaient permis aux terroristes de lancer une contre-offensive deux jours après l'annonce par le commandement de la libération de la ville», a indiqué l'interlocuteur de Sputnik.

    A l'heure actuelle, des sapeurs sont à pied d'œuvre à Abou Kamal.

    «Des brigades d'artificiers neutralisent les engins explosifs posés par les terroristes de Daech dans les quartiers résidentiels d'Abou Kamal», a précisé le commandant.

    Le 9 novembre dernier, le commandement de l'armée syrienne a annoncé avoir repris le contrôle de la ville d'Abou Kamal, dans le sud-est de la province de Deir ez-Zor, le dernier bastion urbain de Daech en Syrie. Le 12 novembre, un représentant des militaires russes en Syrie a confirmé cette information. 

    Dossier:
    Opération de reprise de la ville d'Abou Kamal (25)

    Lire aussi:

    La coalition US tentait d'empêcher les frappes russes contre Daech à Abou Kamal
    L'armée syrienne encercle et entre dans Abou Kamal, dernier grand fief de Daech en Syrie
    Abou Kamal: la Défense russe annonce l'élimination des terroristes et le début du déminage
    Tags:
    lutte antiterroriste, Daech, coalition anti-Daech, armée gouvernementale syrienne, Abou Kamal, Syrie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik