International
URL courte
7314
S'abonner

Des policiers ukrainiens, qui préfèrent ne pas s’ingérer quand des nazillons s’attaquent aux locaux de sociétés russes en Ukraine, ont tenté de calmer des écolos d’Odessa: ils ont eu tort, les écolos les ont tabassés.

Samedi 18 novembre, les médias ukrainiens ont annoncé des affrontements entre plusieurs centaines d'habitants d'Odessa protestant contre la coupe d'arbres dans un parc abritant le Théâtre à ciel ouvert abandonné et les forces de l'ordre. Au cours du face-à-face, le chef de la police locale a été blessé à la tête. La police a fait état de six autres blessés.

«Pendant l'action citoyenne "Ne touchez pas au Théâtre", plus de 20 policiers ont reçu des blessures de gravités différentes», a communiqué la police via Facebook ajoutant qu'il n'y avait pas eu de blessés parmi les civils.

La police a ouvert deux enquête pour hooliganisme et violence contre des membres des forces de l'ordre, prévoyant des peines de prison jusqu'à sept ans. 

Lire aussi:

Un «tueur de chiens» vivant dans l’eau découvert sur une plage australienne - photo
Un premier Français meurt du coronavirus à Paris
Litres d’eau, nourriture: quels produits acheter et stocker en cas de pandémie?
Le nombre de contaminations au coronavirus explose en France
Tags:
émeutes, Odessa
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook