Ecoutez Radio Sputnik
    Libye

    Esclavage en Libye: le gouvernement promet une enquête

    © AP Photo/ Mohammed El-Sheikhy
    International
    URL courte
    751

    Pris de court par une vidéo de CNN montrant une vente aux enchères de migrants sur le territoire du pays, le gouvernement libyen s’empresse d’ouvrir une enquête.

    Le gouvernement libyen d'entente nationale ouvrira une enquête suite à l'information d'après laquelle un marché d'esclaves existerait sur le territoire de la Libye, annoncent des médias occidentaux se référant aux autorités libyennes.

    Selon une déclaration, le gouvernement formera une commission d'enquête spéciale sur la traite d'esclaves.

    La semaine dernière, la chaîne CNN a diffusé une vidéo d'une vente aux enchères en Libye de migrants illégaux tentant d'atteindre l'Europe. Un migrant a été acheté contre 400 dollars environ, de toute évidence pour l'utiliser dans une ferme agricole.

    Suite à ces informations, le Président de Guinée et de l'Union africaine Alpha Condé a exigé que la lumière soit faite sur la situation et que les coupables soient punis.

    Un rassemblement spontané d'un millier de personnes contre l'esclavage a été organisé ce samedi devant l'ambassade de Libye à Paris. La manifestation a dégénéré aux alentours de la Place de l'Étoile.

    Les médias rappellent que la Libye, en proie à l'instabilité politique, est un point de transbordement pour les migrants illégaux qui tentent de partir pour l'Europe. Nombre d'entre eux deviennent victimes d'abus des passeurs. 

    Lire aussi:

    Libye: qui contrôle les marchés aux esclaves?
    Trafic d’esclaves en Libye: un politicien local y voit des traces d’un complot médiatique
    Esclavage des migrants en Libye, le réveil tardif des consciences
    Tags:
    enquête, esclavage, Libye
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik