International
URL courte
19134
S'abonner

Les États-Unis ont de nouveau dépêché un avion-espion aux frontières de la Russie. Cette mission de reconnaissance a duré plusieurs heures.

Un avion de reconnaissance américain, RC-135W a passé dimanche plusieurs heures près des frontières terrestres et maritimes de la région russe de Kaliningrad, enclavée entre la Lituanie et la Pologne, ont annoncé les sites internet qui surveillent les vols des avions militaires.

L’avion immatriculé 62-4132 (nom de code AMANI52), qui a décollé depuis la base aérienne de Mildenhall, au Royaume-Uni, s’est approché de la région de Kaliningrad alors qu’il se trouvait dans l’espace aérien de la Pologne et au-dessus de la mer Baltique.

Ces derniers temps, les vols d'avions de reconnaissance américains près des frontières russes se sont brusquement multipliés.

D'après des médias russes, les vols de reconnaissance d'avions de pays occidentaux dans cette zone sont devenus plus fréquents après le déploiement dans la région de Kaliningrad de systèmes de défense antiaérienne S-400, de systèmes de missiles balistiques Iskander et de systèmes de missiles de défense côtière Bastion et Bal.

Lire aussi:

Linda Kebbab, policière insultée: «je ne suis pas une indigène, je suis Française!»
«Chut, taisez-vous!»: Didier Raoult s’en prend à une journaliste de BFM TV
Restrictions chinoises sur le trafic aérien: les Américains attaquent, les Européens acquiescent
Les «loups soldats» de la Chine révolutionnent la diplomatie chinoise
Tags:
avion de reconnaissance, espionnage, base aérienne de Mildenhall, Boeing RC-135W, Russie, États-Unis, Pologne, région de Kaliningrad
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook