International
URL courte
12132
S'abonner

La plupart des Estoniens estiment que le plus grand problème de l'Union européenne est l'immigration, selon une enquête de l'Eurobaromètre.

Les Estoniens semblent particulièrement sensibles à la crise migratoire à laquelle fait face l'Union européenne.

Ainsi, pour 52% des Estoniens interrogés, les questions relatives à l'immigration sont particulièrement graves. En outre, 42% de la population estiment que le plus grand problème de l'Union européenne est le vieillissement de sa population, tandis que 41% sont préoccupés par la sécurité et le danger du terrorisme, indique l'Eurobaromètre dans une étude.

Les habitants de Malte, de la République tchèque, de Hongrie, de Pologne et de Bulgarie partagent l'inquiétude des Estoniens au sujet des migrants.

Le problème de la sécurité et du terrorisme est perçu comme angoissant par les Finlandais, les Néerlandais et les Britanniques. Pour les populations allemande, lituanienne, suédoise, danoise et slovaque, c'est l'inégalité sociale qui constitue un défi pour l'Union européenne. Quant aux habitants de Chypre, de la Grèce, de l'Espagne, du Portugal et de la Lettonie, ils sont surtout préoccupés par le chômage.

Outre à l'immigration, les Estoniens estiment que l'Union européenne doit faire face à l'inégalité sociale (32% des personnes interrogées), au chômage (27%), à une croissance économique insuffisante (17%), à l'instabilité dans les pays voisins (16%), aux problèmes écologiques (9%), à ceux de la dette publique (8%) et à la concurrence avec les économies développées (6%).

Le sondage a été réalisé du 23 septembre au 2 octobre sur un échantillon de plus de 27.000 personnes vivant dans l'Union européenne. L'étude de l'Eurobaromètre en Estonie a été conduite par la société sociologique TNS Emor qui a interrogé 1.007 personnes.

L'Eurobaromètre est un ensemble d'études menées au sein de l'Union européenne. Créé en 1973, il réalise ses enquêtes deux fois par an, au printemps et à l'automne, pour connaître les avis sur l'état de l'Europe, ses institutions et sa politique, ainsi que pour recueillir différentes informations, notamment sociales, politiques et démographiques.

Lire aussi:

«Comportement de racailles»: deux maîtres-nageurs agressés et jetés dans une piscine de Melun
«Sale juif, sale race»: il est pris à partie dans un immeuble parisien, sa Rolex est volée
Des dizaines de malfrats agressent une famille en Loire-Atlantique puis les suivent à l’hôpital
«Noces ensanglantées»: dix cochons abattus clandestinement pour un mariage en Seine-Saint-Denis - photo
Tags:
crise, migrants, Union européenne (UE), Malte, Portugal, Lettonie, Danemark, Suède, Chypre, Lituanie, Pays-Bas, Royaume-Uni, Estonie, Espagne, République tchèque, Bulgarie, Grèce, Slovaquie, Finlande, Hongrie, Pologne, Allemagne
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook