International
URL courte
8132
S'abonner

Le sénateur russe Alexeï Pouchkov qualifie de paranoïa les déclarations du ministre polonais de la Défense sur le « comportement agressif» de la Russie.

Alexeï Pouchkov, président de la commission de la politique médiatique du Conseil de la Fédération (chambre haute du parlement russe), a commenté la déclaration du ministre polonais de la Défense, Antoni Macierewicz, sur les liens entre les provocations nord-coréennes et la Russie. Selon lui, elle relève de la paranoïa.

«Le ministre de la Défense de Pologne: les actions provocatrices de Pyongyang sont liées au "comportement agressif de la Russie". La paranoïa empire: il va bientôt nous faire peur avec des vampires», a écrit Alexeï Pouchkov sur sa page Twitter.

Le sénateur russe Konstantin Kossatchev a pour sa part cité les responsables du regain de tension autour de la Corée du Nord. «Outre les autorités nord-coréennes, ce problème a un autre responsable, mais ce n'est pas la Russie, c'est l'allié et le plus proche partenaire de la Pologne, les États-Unis. Cependant, il serait suicidaire pour le ministre polonais de pointer du doigt les véritables coupables», a-t-il indiqué.

Alexandre Chérine, premier vice-président de la commission de la défense à la Douma (chambre basse du parlement russe), a fait remarquer dans ce contexte que la Pologne était prête à coopérer avec les États-Unis même sur des déclarations aussi mensongères.

Le ministre polonais de la Défense, Antoni Macierewicz, avait précédemment déclaré que les tests de missiles organisés par Pyongyang étaient étroitement liés aux «projets et au comportement agressif» de la Russie. Des experts russes ont qualifié cette affirmation de mensonge et de provocation.

 

Lire aussi:

«Conte dit à une Europe morte d'aller se faire foutre», divorce à l'italienne entre Rome et l'UE?
Covid 19: un cardiologue camerounais met en garde contre le traitement du professeur Raoult
Édouard Philippe prolonge le confinement pour deux semaines
L'Italie enregistre son pire bilan de morts en 24 heures depuis le début de l'épidémie
Tags:
réaction, déclaration, Twitter, Inc, Antoni Macierewicz, Konstantin Kossatchev, Alexeï Pouchkov, Corée du Nord, États-Unis, Pologne, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook