Ecoutez Radio Sputnik
    Corée du Nord

    Un diplomate nord-coréen évalue les chances de son pays dans une guerre contre les USA

    © Sputnik. Ilya Pitalev
    International
    URL courte
    24325

    Le gouvernement nord-coréen se dit assuré de sa propre victoire en cas de conflit militaire avec les États-Unis, estime l’ambassadeur nord-coréen en Thaïlande.

    L'ambassadeur de la Corée du Nord à Bangkok s'est prononcé sur l'issue d'une guerre éventuelle entre Pyongyang et Washington lors d'une interview accordée au journal The Nation.

    «Maintenant, nous avons une bombe H. En cas de guerre, nous sommes prêts à combattre et nous gagnerions sans aucun doute la guerre contre les États-Unis», a déclaré le diplomate, tout en soulignant que la Corée du Nord ne chercherait pas à «s'engager dans un conflit», mais qu'elle ne serait en même temps pas en mesure de se mettre à la table des négociations avec le Président Donald Trump.

    «Comment pouvons-nous mener des négociations avec Donald Trump, qui a lancé lors de son récent discours à l'Onu qu'il pourrait anéantir la Corée du Nord? Cela veut dire qu'il pourrait tuer 25 millions d'habitants de la Corée du Nord», a expliqué l'ambassadeur.

    Ces derniers temps, la tension monte entre Pyongyang et Washington, surtout sur fond des nouveaux exercices militaires organisés par les États-Unis et la Corée du Sud et consacrés à une éventuelle frappe contre la Corée du Nord en cas de guerre.

    La Corée du Sud a accueilli environ 28.000 soldats américains sous prétexte d'une possible guerre contre Pyongyang. La Corée du Nord, pour sa part, augmente son arsenal nucléaire et balistique par crainte d'une frappe américaine, et ce, malgré les sanctions adoptées par le Conseil de sécurité de l'Onu.

    Lire aussi:

    Le Pentagone précise quand il sera prêt à dialoguer avec la Corée du Nord
    Les USA dévoilent la somme allouée à la lutte contre Pyongyang
    Moscou juge inutile le durcissement des sanctions contre Pyongyang
    Tags:
    conflit, guerre, États-Unis, Corée du Nord
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik