Ecoutez Radio Sputnik
    Charles Manson was convicted in 1971 of murdering seven people.

    Charles Manson, le tueur en série et psychopathe US, est mort

    © AP Photo/ Wally Fong
    International
    URL courte
    1370

    Barbe grise, stigmates d'une croix gammée sur le front… Celui qui incarnait la terreur qu'il avait déclenchée au cours de l'été 1969 est décédé à l'âge de 83 ans.

    Il était l'un des criminels les plus célèbres des États-Unis. Charles Manson, ancien gourou d'une secte emprisonné pour avoir ordonné une série de meurtres commis à la fin des années 1960 en Californie, est mort à l'âge de 83 ans, relate Reuters, citant des sources auprès des autorités.

    Selon le média, le criminel est mort de cause naturelle dimanche soir, à l'hôpital du comté de Kern en Californie. Il purgeait une peine de prison à vie pour avoir commandité l'assassinat de neuf personnes.

    Charles Manson avait dirigé dans la fin des années 60 la secte «Manson Family» et avait été reconnu coupable du meurtre de l'actrice Sharon Tate, épouse de Roman Polanski, alors âgée de 26 ans et enceinte.

    Longtemps après avoir cessé de faire la une des journaux, Manson était resté le symbole de la terreur qu'il avait déclenchée au cours de l'été 1969.
    Sur une photographie récente, on voyait le criminel portant une barbe grise et gardant les stigmates d'une croix gammée qu'il avait gravée au bas du front il y a des décennies.

    Manson était devenu l'un des criminels les plus notoires du XXe siècle en incitant ses adeptes, pour l'essentiel de jeunes femmes, à assassiner sept personnes dans le cadre d'un plan visant à provoquer un conflit racial, estimaient les procureurs.

    Lire aussi:

    La cause du décès du tueur en série Charles Manson rendue publique
    Charles Manson décédé en prison: le destin du «diable californien» et sa «Famille»
    Un journaliste US ayant interviewé Poutine accusé de harcèlement sexuel
    Tags:
    criminels, Roman Polanski, Charles Manson, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik