International
URL courte
0 16
S'abonner

Le créateur japonais des robots-musiciens Z-Machines, Kenjiro Matsuo, envisage désormais de se consacrer à un nouveau projet visant à assembler des drones musicaux dotés d’une intelligence artificielle.

En 2013, le créateur Kenjiro Matsuo, âgé alors de 51 ans, a assemblé des robots capables de jouer de divers instruments de musique à l'aide d'un logiciel programmé à l'avance, comme des poupées mécaniques.

Or, le Japonais compte désormais créer «quelque chose de radicalement différent», a-t-il confié à Sputnik lors d'une interview dans son studio «Invisible Designs Lab», à Tokyo.

«Je voudrais créer de nouveaux robots et utiliser une intelligence artificielle pour composer de la musique. C'est-à-dire que j'envisage d'assembler tout cela de sorte que le logiciel compose lui-même de la musique et que chaque robot joue d'un instrument musical, comme le ferait un vrai musicien», a-t-il expliqué.

À l'en croire, de tels robots seraient plus agréable à écouter, du point de vue des spectateurs, que les musiciens mécaniques.

«Notre concept consiste à découvrir une nouvelle perception de la musique et des sons, à élargir la sonorité musicale par le biais de l'art et des technologies modernes», a conclu Matsuo.

Lire aussi:

Trump annonce que son pays met fin à ses relations avec l'OMS
«Nous nous dirigeons vers un drame économique et social inédit» en France
Au Maghreb, les sites porno imbattables même face au Covid-19 - exclusif
Tags:
robots humanoïdes, technopole, intelligence artificielle, Japon
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook