Ecoutez Radio Sputnik
    Le sous-marin San Juan à la base navale de Mar del Plata (image de référence)

    Il ne resterait plus qu’«un seul moyen» de retrouver le sous-marin argentin

    CC BY 2.5 / Naval Base Mar del Plata / Martin Otero
    International
    URL courte
    Sous-marin disparu en Argentine (38)
    12283

    Alors que l’espoir de localiser le sous-marin San Juan porté disparu mercredi s'amenuise de jour en jour, un expert militaire russe estime que les robots sous-marins autonomes pourraient faire avancer les recherches.

    Les robots sous-marins autonomes dépêchés par les États-Unis dans l'Atlantique du sud pourraient aider à retrouver le sous-marin argentin San Juan, qui reste introuvable depuis cinq jours, explique Konstantin Sivakov, expert militaire russe et membre de l'Académie russe des sciences de missiles et d'artillerie.

    «Si le sous-marin a coulé, l'ensemble de l'équipage est mort, tous les mécanismes sont arrêtés, la recherche du sous-marin avec des moyens traditionnels n'a pas de sens. S'il est posé sur le sol, la détection sonar pourrait également être peu concluante, car le renvoi de la surface du fond hétérogène masquerait le submersible», affirme-t-il dans une interview à Sputnik.

    «De fait, il ne reste plus qu'un seul moyen, c'est la recherche dite visuelle, ou à l'aide de sonar, qui peut être réalisée avec ces robots sous-marins autonomes. Cela devrait augmenter considérablement les chances de localiser le sous-marin», a-t-il poursuivi.

    Analysant les causes possibles qui auraient pu mener à la catastrophe, l'expert a évoqué un incendie provoqué par un court-circuit ou un incident lié à une mauvaise manipulation d'armes et une explosion à bord. «Dans ce cas-là, elle aurait dû tout de même être enregistrée», observe M. Sivkov.

    Dimanche, les États-Unis ont dépêché quatre robots sous-marins autonomes dans la zone des recherches. Parmi le matériel figure notamment l'appareil Bluefin 12D (Deep) UUV, capable d'effectuer des recherches sur une période de 30 heures, avançant à une vitesse de 5,6 kilomètres par heure.

    Le commandement de la Marine argentine a perdu le 15 novembre le contact avec le sous-marin argentin ARA San Juan avec 44 personnes à bord. Il a quitté le port d'Ushuaia avant de mettre le cap sur Mar del Plata, à 400 kilomètres au sud de Buenos Aires.
    Construit en Allemagne, le sous-marin ARA San Juan fait partie de la Marine argentine depuis 1985. Ce submersible de la classe TR 1700 est long de 66 mètres et sa vitesse maximale est de 25 nœuds.

    Dossier:
    Sous-marin disparu en Argentine (38)

    Lire aussi:

    Les bruits détectés dans la zone où le sous-marin argentin a disparu analysés
    Sous-marin argentin disparu: où mène la piste?
    Opération de recherche du sous-marin San Juan: Poutine propose son aide à l’Argentine
    Tags:
    sous-marins, ARA San Juan (sous-marin), Argentine
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik