Ecoutez Radio Sputnik
    Corée du Nord

    Pyongyang pourrait élaborer dès cette année un missile balistique intercontinental

    © Sputnik. Ilya Pitalev
    International
    URL courte
    671

    Les services secrets sud-coréens ont estimé lundi qu'il était possible que la Corée du Nord mette au point, dès cette année, un missile balistique intercontinental (ICBM) en mesure de frapper le territoire américain.

    La Corée du Nord pourrait dès cette année mettre au point un missile balistique intercontinental (ICBM), et, d'ici la fin de l'année, procéder à de nouveaux tirs expérimentaux de missiles balistiques, en vue de parfaire ses technologies de longue portée et de mieux menacer le territoire des États-Unis, ont estimé lundi les services secrets sud-coréens.

    Pyongyang semble avoir effectué un essai de moteur de missile, récemment, et des mouvements de véhicules ont été repérés près d'installations balistiques connues, a déclaré Yi Wan-young, membre de la commission des renseignements du parlement sud-coréen, qui a été tenu informé par les services secrets.

    «L'agence [du renseignement sud-coréen] suit de près l'évolution de la situation, parce qu'il se peut que la Corée du Nord tire une série de missiles balistiques cette année, en parlant de lancement d'un satellite et d'une mise en valeur pacifique de l'espace, alors qu'en fait elle accentuera ses menaces contre les États-Unis», ont déclaré des députés à la presse, cités par Reuters, à l'issue d'une réunion à huis clos avec des responsables des services secrets.

    En outre, le service de renseignement sud-coréen a reçu des informations selon lesquelles la Corée du Nord menait, pour la première fois en 20 ans, une inspection dans l'administration politique de l'armée.

    Selon un représentant du service de renseignement, Pyongyang accorde également beaucoup d'attention aux humeurs dans la société, provoquées par un éventuel impact négatif des sanctions adoptées par l'Onu.

    Les tensions ne cessent de monter autour de la péninsule coréenne ces derniers mois. En effet ces derniers mois, Pyongyang a réalisé une série inédite de tests de missiles et a procédé à l'essai d'une bombe à hydrogène (bombe H). En réponse, le Japon, la Corée du Sud et les États-Unis ont mené une série d'exercices dirigés contre la menace nord-coréenne.

    Lire aussi:

    Les médias dévoilent la date du prochain essai nucléaire ou balistique nord-coréen
    Nouveau test de missile nord-coréen imminent, alerte Séoul
    Pyongyang se préparerait à de nouveaux essais balistiques
    Tags:
    bombe à hydrogène, tests nucléaires, missiles balistiques, ICBM, Séoul, Corée du Sud, Pyongyang, Corée du Nord
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik