Ecoutez Radio Sputnik
    Le sous-marin argentin ARA San Juan

    Avant de disparaître, le sous-marin argentin avait envoyé un message d'alerte

    © AP Photo / Argentina Navy
    International
    URL courte
    Sous-marin disparu en Argentine (50)
    6316

    Avant que le sous-marin argentin ARA San Juan ne disparaisse le 15 novembre, son équipage avait signalé une avarie, d’après le chef de la base navale argentine de Mar del Plata.

    Lors de la dernière communication qu'il a eue avec sa base, le sous-marin argentin San Juan, qui a disparu des radars le 15 novembre, avait signalé un problème de fonctionnement, d'après les informations communiquées par la Marine argentine.

    «Le bâtiment est remonté à la surface et a informé d'une avarie, le commandement lui a alors dit de changer de cap et de faire route vers Mar del Plata», a déclaré le chef de la base navale de Mar del Plata, Gabriel Galeazzi lors d'une conférence de presse diffusée par la chaîne de télévision de Todo Noticias.

    Le 15 novembre, le commandement de la Marine argentine a perdu le contact avec le sous-marin argentin ARA San Juan avec 44 personnes à bord. Il avait quitté le port d'Ushuaia avant de mettre le cap sur Mar del Plata, à 400 kilomètres au sud de Buenos Aires.

    Construit en Allemagne, le sous-marin ARA San Juan fait partie de la Marine argentine depuis 1985. Ce submersible de la classe TR 1700 est long de 66 mètres et sa vitesse maximale est de 25 nœuds.

    Dossier:
    Sous-marin disparu en Argentine (50)

    Lire aussi:

    La France tacle durement les États-Unis sur l’Otan et les F-35
    Poutine pose en ukrainien une question piquante aux autorités de Kiev
    Benalla au bord d’une piscine avec chicha et champagne à Marrakech? (vidéo)
    Tags:
    sous-marins, ARA San Juan (sous-marin), Argentine
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik