International
URL courte
0 91
S'abonner

Skype a lancé récemment des comptes destinés aux entrepreneurs individuels et indépendants, écrit Sputnik. Ce nouveau type de compte sera complété par un calendrier, une boîte mail et un système de paiement. Autre nouveauté: la possibilité de créer un profil utilisateur élargi avec une description détaillée de ses services.

Le service fonctionnera d'abord en mode bêta et seulement aux USA. D'après Microsoft, il devrait remplacer Skype for Business qui n'a pas connu de succès. Pendant que la compagnie tente de retrouver une niche pour Skype dans les communications d'affaires (où il s'incline face à l'une des «licornes» de la Silicon Valley — la messagerie corporative Slack), les utilisateurs ordinaires semblent perdre de leur intérêt pour Skype et migrent vers d'autres plateformes de messagerie populaires.

Pendant l'été 2005, Skype était très en vogue et avait été racheté par le site de vente en ligne eBay pour 2,6 milliards de dollars. Mais, ne trouvant pas d'utilité à ce service, eBay l'a vendu, en 2009, à un groupe d'investisseurs privés à un prix inférieur à son achat. Et deux ans plus tard Skype a attiré l'attention de Microsoft.

En dépit d'un bilan déficitaire sans précédent un an plus tôt, le géant de l'informatique a déboursé 8,5 milliards de dollars pour l'acquérir. Les observateurs étaient choqués par le prix de la transaction: le service était surestimé.

Alors qu'arrivaient sur le marché de jeunes acteurs agressifs ayant plus de possibilités et de fonctionnalités, Skype paraissait maladroit, tandis que l'instabilité de son fonctionnement était de plus en plus flagrante.

Dans le segment des communications mobiles, Skype est devenu un véritable outsider alors que ses concurrents ne faisaient qu'élargir leur nombre d'utilisateurs. L'an dernier, l'auditoire réuni de WhatsApp, Viber, Facebook Messenger et des réseaux asiatiques WeChat, Line et KakaoTalk a atteignait presque 4,5 milliards de personnes.

Pour tenter de se rattraper, Microsoft a essayé de transformer Skype en véritable plateforme d'échange de messages, mais, une fois de plus, la compagnie est arrivée après la bataille.

En mars dernier, dans une conférence pour les développeurs, Microsoft a présenté un éventail d'outils SkypeBot permettant de créer des chatbots pour Skype. Mais compte tenu de la couverture de plus en plus réduite de l'auditoire, on ne comprend pas son utilité: le système est très en retard sur les leaders du marché.

Aujourd'hui, Skype compte près de 300 millions d'utilisateurs actifs par moi. A titre de comparaison, WhatsApp en a trois fois plus, alors que Facebook Messenger compte 800 millions d'utilisateurs.

Cet été, Microsoft a tenté un grand relooking de Skype, mais cette tentative d'entrer dans la tendance a échoué. Les utilisateurs ont qualifié le nouveau design de «cauchemar esthétique» en notant que la productivité du service n'avait fait qu'empirer après la mise à jour, et que plusieurs fonctionnalités habituelles avaient disparu.

Par la suite Microsoft a réparé les lacunes, mais la mise à jour ratée avait déjà provoqué un abandon massif du service par les utilisateurs.

Lire aussi:

Un scientifique nucléaire iranien de haut rang assassiné près de Téhéran - images
Comment les policiers ont justifié les coups portés sur le producteur de musique à Paris
Producteur passé à tabac: une nouvelle vidéo, filmée par un voisin, accable encore plus la police
Des photos d’employés des pompes funèbres pendant l’enterrement de Maradona scandalisent l’Argentine
Tags:
guerre, Internet Skype Technologies
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook