Ecoutez Radio Sputnik
    Milos Zeman

    «La Russie, 10 fois plus importante que la France», le Président tchèque a des preuves

    © AP Photo/ Thibault Camus
    International
    URL courte
    371083

    La Russie est 10 fois plus importante que la France et c’est le chef de l’État tchèque qui le dit! En visite officielle dans le pays des grands froids, ce dernier n’a pas raté l’occasion de faire un peu d’humour et de fonder son affirmation sur un argument «irréfutable».

    Non, ce n’est point une question arithmétique! Le Président tchèque Milos Zeman semble avoir sa méthode pour évaluer l’importance de tel ou tel État. En déplacement à Sotchi, ce dernier n’a pas manqué de la dévoiler au public.

    «Dans l’avion qui m’emmenait en France, j’étais accompagné de 14 hommes d’affaires, dans celui qui m’a emmené en Russie, ils étaient 140. On peut donc en tirer la conclusion que pour nous, la Russie est 10 fois plus importante que la France», a-t-il déclaré non sans ironie au début de sa rencontre avec Vladimir Poutine.

    Le chef de l’État a souligné qu’en dépit des sanctions – auxquels il s’est dit opposé — la coopération économique entre les deux pays s’intensifiait. D’ailleurs, même en abordant cette épineuse question, il ne s’est pas empêché de faire de l’humour.

    «Un jour il faudra y mettre fin [aux sanctions, ndlr], monsieur le Président, sinon vous serez privés de nos excellents fromages et yaourts», a-t-il lancé.  

    Ce voyage a été l’occasion pour le Président tchèque de signer plusieurs contrats commerciaux avec la Russie, à hauteur de 20 milliards de dollars, notamment dans le domaine du gaz. En 2017, plus de 19 milliards de mètres cubes de gaz y ont déjà transité vers l’Europe occidentale, d’après Vladimir Poutine. Le président russe a d’ailleurs noté que les entreprises tchèques étaient largement présentes dans plusieurs domaines high-tech de l’économie, et a révélé que le chiffre d’affaires des échanges commerciaux bilatéraux a augmenté depuis le début de 2017 de plus de 40%, à comparer avec la même période en 2016.

    Lire aussi:

    Président tchèque: nos businessmen, ces «agents de Poutine», misent sur le marché russe
    À qui les sanctions européennes ont-elles laissé le champ libre sur le marché russe?
    Russie, Chine, USA: Prague annonce pourquoi l’UE n’a pas sa place auprès de ces puissances
    Tags:
    business, sanctions, Milos Zeman, Vladimir Poutine, République tchèque, France, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik