Ecoutez Radio Sputnik
    Kiev

    Qui a tiré dans la foule sur la place Maïdan? De nouvelles révélations quatre ans après

    © Sputnik . Andrey Stenin
    International
    URL courte
    17304

    Trois snipers géorgiens ont dévoilé qui aurait orchestré la fusillade de février 2014 sur la place Maïdan à Kiev. Leur témoignage a été présenté dans un documentaire réalisé par un journaliste italien.

    Un journaliste italien, Gian Micalessin, a réalisé un nouveau documentaire sur les évènements de février 2014 en Ukraine, qui a été diffusé sur la chaîne italienne Matrix à l'approche du quatrième anniversaire du début des manifestations sur la place Maïdan.

    Le film d'une vingtaine de minutes commence par des scènes de février 2014, soit le début de la période «sanglante» de Maïdan, quand plus de cent personnes ont été tuées du 18 au 20 février 2014. Depuis, diverses versions, parfois très contradictoires, sont apparues dans «cette affaire des snipers de Kiev».

    Le réalisateur du documentaire Gian Micalessin présente sa propre version de ce qui s'est passé en février 2014 à Kiev. Selon lui, les snipers auraient été originaires de Géorgie, venus en Ukraine sur l'ordre de l'ancien Président géorgien Mikhail Saakachvili et entraînés par des spécialistes américains. Le journaliste italien a rencontré et a interviewé trois snipers géorgiens, Kvaratskelia Zalogy, Alexander Revazishvili et Koba Nergadze, qui ont affirmé avoir été sur le terrain et tiré dans la foule depuis l'hôtel «Ukraine» situé au centre de Kiev.

    Ces hommes ont gardé le silence pendant presque quatre années. Mais après l'expulsion d'Ukraine de l'ancien Président géorgien, où il avait occupé le poste du gouverneur de l'oblast d'Odessa et celui de proche collaborateur du Président ukrainien, ils se seraient sentis libres de parler.

    La personnalité de Gian Micalessin est aussi importante pour comprendre cette investigation. M.Micalessin est un journaliste de guerre qui a travaillé dans plusieurs zones de conflits depuis les années 1980. Ayant réalisé des reportages et des investigations sur de nombreux conflits, parmi lesquels les guerres d'Afghanistan, de Yougoslavie et de Tchétchénie, il est connu pour sa vision indépendante.

    Le 21 novembre 2017 l'Ukraine a marqué le quatrième anniversaire de Maïdan, les manifestations provoquées par le refus de l'ancien Président ukrainien Viktor Ianoukovitch de signer l'Accord d'association avec l'Union européenne et qui ont conduit le 22 février 2014 à sa destitution illégitime. Le gouvernement actuel de l'Ukraine qualifie ces évènements de «révolution de la dignité», ayant introduit une nouvelle fête — la Journée de la Dignité et de la Liberté, le 21 novembre.

    Les évènements de février 2014 ont été cruciaux dans le déroulement de la crise ukrainienne, dont la conséquence directe fut le coup d'État du 22 février 2014. Le nouveau gouvernement ukrainien avait accusé les Berkout (les unités spéciales ukrainiennes de l'époque, servant de police antiémeute) de cette fusillade, sans toutefois mener l'investigation jusqu'à son terme. Les témoignages des snipers géorgiens présentés dans le documentaire italien pourraient éclaircir cette affaire toujours en suspens.

    Lire aussi:

    Donald Trump: la Marine US a abattu un drone iranien dans le détroit d'Ormuz
    Un hôtel UK s’est effondré à cause d'un important incendie – images
    Un avion fait un amerrissage d’urgence devant des vacanciers abasourdis aux USA – vidéo
    Tags:
    enquête journalistique, Viktor Ianoukovitch, Petro Porochenko, Mikhaïl Saakachvili, Ukraine
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik