International
URL courte
6302
S'abonner

Vladimir Poutine affirme que le règlement politique en Syrie devrait être réalisé dans le cadre du processus de Genève, le peuple syrien bénéficiant du droit des peuples à disposer d'eux-mêmes.

«Le peuple syrien doit déterminer lui-même son avenir. Le processus de paix ne sera pas facile et exigera des compromis, y compris de la part du gouvernement syrien», a déclaré le Président russe, rencontrant ce mercredi les dirigeants turc et iranien.

Selon lui, pour y parvenir, le règlement politique dans le pays devrait être «réalisé dans le cadre du processus de Genève», qui en constituerait le socle.

Vladimir Poutine réunit mercredi les présidents turc Recep Tayyip Erdogan et iranien Hassan Rohani pour «œuvrer au règlement à long terme du conflit» syrien, à quelques jours de la reprise des pourparlers à Genève.

La Russie, l'Iran, et la Turquie sont les parrains du processus d'Astana, la capitale kazakhe, qui a permis la mise en place de quatre «zones de désescalade» sur le territoire syrien.

Ces mesures ont permis de calmer la tension sur le terrain et de réunir autour d'une table les représentants du régime et de l'opposition pour parler des questions militaires, tandis que les pourparlers politiques de Genève étaient au point mort. Moscou veut désormais trouver un relais politique à ce processus.

Lire aussi:

Il dit être contaminé et tousse sur les gendarmes venus l’interpeller pour violences conjugales
Macron dénonce la médiatisation de l’aide russe envoyée à l’Italie
«Qu’il ferme sa gueule!»: Cohn-Bendit attaque vulgairement le professeur Raoult en plein direct – vidéo
Voici quelques options secrètes des voitures que leurs propriétaires ignorent souvent
Tags:
règlement, paix, Vladimir Poutine, Syrie, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook