Ecoutez Radio Sputnik
    Paris

    Russie-UE, division ou rapprochement: que souhaitent les citoyens européens?

    © Sputnik . Guillaume Baker
    International
    URL courte
    Sputnik.Opinions (36)
    21423

    Sur fond de tensions politiques et économiques entre Moscou et Bruxelles, les Européens ordinaires se prononcent pour l'amélioration des relations avec Moscou dans un avenir proche.

    Plusieurs pays européens poursuivent la coopération énergétique avec la Russie, malgré les sanctions américaines qui seront prorogées à partir de janvier 2018. Les partenaires européens de la Russie signalent leur volonté de poursuivre la coopération dans le secteur pétro-gazier, ce qui inclut la construction du gazoduc Nord Stream 2. En outre, les Européens ordinaires comprennent la nécessité d'avoir des relations de partenariat avec Moscou.

    D'après un sondage effectué par l'institut Ifop à la demande de Sputnik, la majorité absolue des Européens souhaitent que les relations entre la Russie et l'Union européenne s'améliorent dans un futur proche.

    Ainsi, plus de 70% des Allemands (87%), des Polonais (85%) et des Français (79%), estiment que l'amélioration des relations avec la Russie est prioritaire. Un avis qui est également partagé par 68% des Britanniques.

    Si en Allemagne et en Pologne il y a plus de défenseurs de l'idée de partenariat parmi les partisans de la gauche (90% et 94% respectivement), en France cette position est plus activement défendue par les électeurs de droite (85%), le parti social-libéral La République en marche! (83%) et le mouvement démocrate Modem (83%).

    Au Royaume-Uni, qui est en train de quitter l'Union européenne, l'idée de rétablir de bonnes relations avec la Russie est plus activement soutenue par les démocrates libéraux (77%).

    Sputnik.Opinions
    © Sputnik .
    Sputnik.Opinions

    Le sondage a été réalisé par l'Institut français d'opinion publique (Ifop), du 20 au 27 septembre 2017, en France, en Allemagne, au Royaume-Uni et en Pologne. 3.228 personnes majeures des quatre pays y ont participé. Cette étude est représentative de la population selon les critères de sexe, d'âge et de répartition géographique. La marge d'erreur s'élève à 3,1% pour un intervalle de confiance de 95%.

    Le projet international d'étude de l'opinion publique Sputnik.Opinions a été lancé en janvier 2015, en partenariat avec les célèbres instituts Populus, Ifop et forsa. Dans le cadre du projet des sondages sont régulièrement menés dans les pays d'Europe et aux États-Unis sur des sujets sociaux et politiques d'actualité.

    Dossier:
    Sputnik.Opinions (36)

    Lire aussi:

    L’Iran rappelle aux États-Unis leur situation géographique
    L'Iran a «confisqué» un pétrolier britannique, des Russes sont à bord - images
    L’Iran «paiera un prix que personne n’a jamais payé» s’il attaque les USA, promet Trump
    Tags:
    Nord Stream 2, Union européenne (UE), Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik