International
URL courte
27345
S'abonner

Hillary Clinton a perdu la course présidentielle en 2016 face au candidat républicain Donald Trump. Depuis, elle a présenté différentes explications à sa défaite, chargeant surtout ses adversaires. Cette fois-ci, elle s’en prend à son ancien allié Barack Obama pour le rôle qu’il a joué dans sa campagne présidentielle.

L'ancien Président américain Barack Obama a compliqué la tâche de Hillary Clinton pour les élections de 2016, car il occupait ce poste depuis deux mandats, a déclaré l'ex-secrétaire d'État et ancienne candidate à la présidentielle dans une interview accordée à Hugh Hewitt Show.

«Il est vrai que le vent de l'histoire souffle sur votre visage lorsque vous vous présentez aux élections afin de succéder à un membre de votre parti qui a occupé ce poste pendant deux mandats. Ce n'est pas seulement une campagne différente de tout ce qui s'était passé dans notre politique. C'est un défi. Si tu partages plusieurs idées du prédécesseur, mais prévois aussi des changements, ce que j'ai réellement essayé de faire, alors il est souvent difficile de faire passer aux gens le deuxième message», s'est-elle plainte.

Cependant, Mme Clinton a ajouté qu'elle était fière de son travail en tant que secrétaire d'État entre 2009 et 2013.

Partisans déçus de Mme Clinton
© REUTERS / Lucas Jackson
«Je suis fière d'avoir travaillé dans l'administration Obama. Je n'étais pas d'accord avec tout ce que le président Obama décidait. Mais en principe, je crois qu'il a fait ce qu'il devait faire pour sauver l'économie, qui, nous le savons tous, était dans une situation désespérée», a déclaré l'ex-secrétaire d'État.

Hillary Clinton a perdu la course présidentielle en 2016 face au candidat républicain Donald Trump. Elle a présenté différentes explications à sa défaite. Ainsi, Mme Clinton a également estimé que le directeur du FBI James Comey, qui a rouvert l'enquête des courriels une semaine avant le jour de l'élection pour la refermer ensuite, était responsable de sa défaite.

Lire aussi:

«Folie furieuse de Macron», «idéologie des eurodingos»: bientôt un impôt européen?
Plus de 20.000 manifestants pour réclamer justice pour Adama, des gaz lacrymogènes tirés
Un homme tabassé après avoir chassé des manifestants avec une machette aux USA – vidéo choc
Tags:
Présidentielle américaine 2016, Hillary Clinton, James Comey, Barack Obama, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook