International
URL courte
71933
S'abonner

À la frontière entre la Turquie et la Syrie, ainsi que sur le territoire syrien, on observe un regain d’activités militaires en prévision d’une opération d’Ankara contre Afrin, région dans le nord de la Syrie contrôlée à présent par les milices kurdes. Sputnik s’en est entretenu avec des responsables du Parti de l'union démocratique (PYD).

L'invasion militaire d'Afrin est inadmissible, et les Kurdes sont fermes dans leur détermination à défendre la ville par tous les moyens, a déclaré à Sputnik Foza Yusuf, coprésidente de l'administration du Système fédéral démocratique de Syrie du Nord (Rojava), proclamé unilatéralement par le PYD.

«À Afrin, nous nous défendrons et nous opposerons la même résistance aux envahisseurs comme à Kobané. Nos forces militaires et politiques ont la ferme intention de riposter résolument à toute agression contre Afrin», a souligné l'interlocutrice de l'agence.

Nuri Mahmud, porte-parole des milices kurdes des Unités de protection du peuple (YPG), aile militaire du PYD, a insisté pour sa part sur le droit inaliénable à la défense.

«Nous riposterons fermement à toute attaque contre Afrin. Il n'y a rien de plus naturel que de se défendre face à l'agression. Personne n'offre des fleurs en réponse à un pilonnage», a relevé M.Mahmud lors d'un entretien accordé à Sputnik.

Ankara, qui considère le PYD comme une organisation terroriste liée au Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK) interdit en Turquie, veille avec une attention particulière à la situation dans la région d'Afrin, ainsi que sur la ville du même nom.

Le Président turc Recep Tayyip Erdogan a de nouveau récemment évoqué la possibilité d'une opération militaire turque contre le PYD à Afrin.

Lire aussi:

Les derniers mots de Maradona dévoilés par une chaîne de télévision
À la suite d’une décision de justice, elle se retrouve contrainte de partager sa maison avec un squatteur
Le Premier ministre arménien réagit à la résolution du Sénat français sur le Haut-Karabakh
Le ministre marocain de la Santé explique que l’hydroxychloroquine est la cible de l’industrie pharmaceutique - exclusif
Tags:
riposte, attaque, activités, militaires, pilonnage, Kurdes, Parti de l'Union démocratique (PYD) kurde syrien, Unités de protection populaire kurdes (YPG), Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK), Sputnik, Nuri Mahmud, Foza Yusuf, Recep Tayyip Erdogan, Rojava, Afrine (Syrie), Kobané, Turquie, Syrie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook