Ecoutez Radio Sputnik
    Photo du sous-marin argentin San Juan

    Mineur chilien qui a survécu: «Les sous-mariniers argentins sont bien entraînés»

    © REUTERS/ Marcos Brindicci
    International
    URL courte
    1110

    Mario Sepulveda, qui figurait parmi les 33 mineurs chiliens qui avaient été miraculeusement extraits vivants d'une mine le 13 novembre 2010, après 69 jours sous terre, a exprimé dans un entretien accordé à Sputnik son soutien aux familles des 44 marins à bord du sous-marin San Juan introuvable depuis le 15 novembre.

    La comparaison entre ce qui était arrivé le 13 novembre 2010 dans une mine au Chili et la disparition du sous-marin argentin s'impose d'elle-même, a déclaré Mario Sepulveda à Sputnik.

    «S'ils avaient de la nourriture pour 15 jours, ils vont la rationner pour une centaine de jours. Les sous-mariniers argentins sont bien entraînés», a estimé l'interlocuteur de l'agence.

    Il a adressé un chaleureux message de solidarité aux familles des sous-mariniers argentins.

    «Nous devons tous nous unir, les Chiliens et les Argentins. Nous ne devons pas les laisser, mais prier pour eux jour et nuit […] pour que le Seigneur les protège et réalise un miracle comme le 13 octobre 2010», a conclu M.Sepulveda.

    Selon la Marine argentine, une semaine après la disparition du sous-marin San Juan, les recherches sont entrées dans une «phase critique» en raison du manque d'oxygène à bord du sous-marin introuvable, qui disposait de sept jours de réserve.

    Lire aussi:

    Opération de recherche du sous-marin San Juan: Poutine propose son aide à l’Argentine
    Nouveaux détails sur le sous-marin argentin disparu
    Malgré la survenue d’un début d’incendie à son bord, le San Juan a poursuivi sa course
    Tags:
    message, mine, disparition, sous-mariniers, ARA San Juan (sous-marin), Sputnik, Mario Sepulveda, Chili, Argentine
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik