Ecoutez Radio Sputnik
    Recep Tayyip Erdogan et Donald Trump

    Washington promet à Ankara de ne plus armer les Kurdes

    © REUTERS/ Asin Bulbul/Kevin Lamarque
    International
    URL courte
    261419

    Donald Trump a promis à Recep Tayyip Erdogan de ne plus fournir d’armes aux Kurdes syriens et a évoqué la possibilité d’en vendre à la Turquie.

    Le Président américain a informé son homologue turc Recep Tayyip Erdogan du prochain changement de politique en matière de soutien militaire des partenaires des États-Unis en Syrie, a annoncé la Maison-Blanche à l'issue d'un entretien téléphonique entre les deux hommes.

    Donald Trump a assuré au Président turc qu'il avait ordonné de cesser les livraisons d'armes américaines aux forces d'autodéfense kurdes en Syrie, a indiqué vendredi le chef de la diplomatie turque, Mevlut Cavusoglu. Recep Tayyip Erdogan avait en effet accusé Washington d'avoir aidé les Unités de protection du peuple kurdes (YPG) «non seulement avec des armes mais aussi avec du personnel».

    La révision de la politique américaine concernant l'assistance aux alliés des États-Unis en Syrie est liée à la fin de la lutte pour Raqqa et à des progrès dans la stabilisation de la situation, de façon à assurer l'impossibilité pour les terroristes de Daech de reconquérir les positions perdues, a-t-on expliqué à Washington.

    Lors de l'entretien, MM. Trump et Erdogan ont évoqué l'importance de mettre en œuvre la résolution 2254 du Conseil de sécurité de l'Onu et de soutenir le processus de Genève visant à régler la guerre civile en Syrie par la voie pacifique, selon le communiqué.

    Donald Trump a en outre confirmé son attachement au partenariat stratégique avec la Turquie, en premier lieu «cela concerne le terrorisme dans toutes ses manifestations et le renforcement de la stabilité régionale», lit-on dans le communiqué.

    Les deux hommes se sont également penchés sur l'achat d'équipements militaires américains, selon la Maison-Blanche.

    Lire aussi:

    Armes US en Syrie: Erdogan expose sa vision de la situation
    Ankara veut la tête du coordinateur US pour la lutte contre Daech
    Les USA livreront des mortiers et des armes à feu aux forces kurdes en Syrie
    Tags:
    Kurdes, Donald Trump, Recep Tayyip Erdogan, Syrie, Turquie, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik