Ecoutez Radio Sputnik
    Un avion du CICR à l'aéroport de Sanaa

    Après trois semaines de blocus, l’Onu envoie une aide humanitaire au Yémen

    © AP Photo / Hani Mohammed
    International
    URL courte
    0 42

    L’Onu a procédé à la livraison d’aide au Yémen, qui fait face à une crise humanitaire grave en raison du blocus imposé il y a trois semaines par la coalition dirigée par l’Arabie saoudite. Trois avions de l’Onu ont atterri à Sanaa, après l’arrivée d’un avion du Comité international de la croix rouge (CICR).

    Les trois premiers avions de l’Onu et un avion du Comité international de la croix rouge (CICR) livrant de l’aide humanitaire après trois semaines de blocus se sont posés samedi à l’aéroport de la capitale yéménite Sanaa, a appris Sputnik d’une source au sein de l’Autorité de l’aviation civile à Sanaa.

    «Quatre avions sont récemment arrivés à l’aéroport international de Sanaa: deux avions de l’Onu, un avion de l’UNICEF transportant 15 tonnes de vaccins pour les enfants, ainsi qu’un avion appartenant au Comité international de la croix rouge», a indiqué la source.

    Selon la porte-parole de l’antenne régionale du Programme alimentaire mondial (PAM) Abeer Etefa, citée par Reuters, «le premier avion transportant des employés humanitaires a atterri à Sanaa samedi matin».

    Jeudi dernier, un représentant du département de l’aviation civile yéménite, Mazen Ghanim, a annoncé à Sputnik que la coalition arabe dirigée par l’Arabie saoudite, qui mène une opération militaire au Yémen, avait interdit à trois avions de l’Onu de se poser à l’aéroport international de Sanaa malgré l’autorisation donnée mercredi aux aéroports de Sanaa, de Hodeïda et de Saleef d’accueillir des vols humanitaires de l’Onu. 

    Le commandement de la coalition dirigée par Riyad, qui soutient la lutte des autorités yéménites contre les rebelles houthis, avait annoncé le 6 novembre dernier la fermeture de tous les ports et aéroports yéménites après avoir intercepté un missile balistique tiré depuis le territoire du Yémen en direction de Riyad. Le secrétaire général adjoint de l’Onu aux questions humanitaires, Mark Lowcock, avait alors prévenu que le blocus du Yémen par la coalition provoquerait la plus grande famine jamais survenue depuis plusieurs décennies et entraînerait la mort de millions de personnes. 

    Le 22 novembre, l’Onu a annoncé avoir annulé 32 vols humanitaires à destination du Yémen depuis le début du blocus. 

    Vendredi, la coalition a annoncé au Bureau de l’Onu pour la coordination des affaires humanitaires (OCHA) que les vols réguliers de passagers reliant Amman au Yémen reprendraient le 25 novembre, tandis que les ports maritimes yéménites resteraient fermés. 

    Lire aussi:

    Pas de soudure ni de point chaud: l'entreprise qui restaurait Notre-Dame livre sa version
    Treize diplomates français armés arrêtés à la frontière entre la Libye et la Tunisie
    Notre-Dame en flammes: une photo de Jack Lang fait polémique
    Tags:
    avion, aide humanitaire, coalition arabe, Unicef (Fonds des Nations unies pour l'enfance), Comité international de la Croix-Rouge (CICR), ONU, Bureau de la coordination des affaires humanitaires (OCHA), PAM (Programme alimentaire mondial), Sanaa, Arabie Saoudite, Yémen
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik