Ecoutez Radio Sputnik
    Donetsk demande aux organisations internationales d’empêcher les provocations de Kiev

    Donetsk demande aux organisations internationales d’empêcher les provocations de Kiev

    © REUTERS / Alexei Chernyshev
    International
    URL courte
    Situation dans le Donbass (2017) (85)
    3272

    La république populaire autoproclamée de Donetsk considère les actions militaires ukrainiennes dans la zone neutre comme le refus des accords de Minsk, selon le chef adjoint du commandement opérationnel de la république de Donetsk Eduard Bassourine.

    Le commandement opérationnel de la république populaire autoproclamée de Donetsk (RPD) considère les actions de militaires ukrainiens, près de la ville de Gorlovka comme le refus des accords de Minsk, a déclaré le chef adjoint du commandement opérationnel de la RPD Eduard Bassourine.

    Des militaires ukrainiens se sont installés dans la zone de la station de purification d'eau de Donetsk d'où ils tirent souvent en direction de la RPD. Les unités ukrainiennes ont également occupé deux villages près de la ville de Gorlovka, a-t-il indiqué.

    Dans ce contexte, M.Bassourine a demandé aux organisations internationales de constater ces faits et d'empêcher le déclanchement d'hostilités par Kiev.

    Selon lui, ce sont des déclarations d'hommes politiques ukrainiens qui aggravent la situation sur la ligne de démarcation, notamment, celle du secrétaire du Conseil de la Sécurité nationale et la Défense de l'Ukraine Alexandre Tourtchinov. Il aurait prétendu que l'armée ukrainienne avait améliorée ces positions et aurait avancée sur le territoire des républiques autoproclamées du Donbass.

    «Ce sont de telles déclarations de politiciens ukrainiens qui provoquent des erreurs du commandement ukrainien incompétent dans son domaine, à cause desquels la population civile souffre et les militaires ukrainiens meurent», a déclaré M.Bassourine.

    Auparavant, des militaires ukrainiens avaient occupé deux villages dans la zone prétendue grise sur la ligne de démarcation. Cela étant, ils avaient planifié une offensive beaucoup plus grande à la périphérie de Gorlovka contrôlée par la RPD. Grâce à la publication de cela sur les réseaux sociaux, des miliciens du Donbass avaient réussi à obtenir des renforts.

    Dossier:
    Situation dans le Donbass (2017) (85)

    Lire aussi:

    Trump croit savoir qui a en réalité organisé les attentats du 11 septembre
    Une opération du Raid à l’opéra de Nantes où le concert d'une chanteuse iranienne était prévu
    Une quarantaine de morts lors de l'attaque de deux villages au Mali
    Tags:
    conflit, ligne de démarcation, militaires, provocation, accords de Minsk, République populaire autoproclamée de Donetsk (RPD), Alexandre Tourtchinov, Edouard Bassourine, Minsk, Gorlovka, Kiev, Donbass, Donetsk, Ukraine
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik