International
URL courte
7231
S'abonner

Le Front al-Nosra a été repéré dans la zone de désescalade Sud en Syrie, mais l'opposition ne fait rien pour lutter contre les terroristes, a constaté Sergueï Kouralenko, chef du Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie.

La présence de groupes du Front al-Nosra, rebaptisé Front Fatah al-Cham, a été enregistrée dans la zone de désescalade Sud en Syrie. Or, l'opposition ne prend aucune mesure contre les terroristes, a déclaré samedi lors d'une conférence de presse le général de division Sergueï Kouralenko, chef du Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie.

«Un contrôle de la zone de désescalade Sud a permis d'établir la présence, dans le secteur de la localité de Beidgin, du groupe terroriste Front al-Nosra dont des détachements lancent régulièrement des offensives contre les forces gouvernementales», a-t-il indiqué.

Sergueï Kouralenko a fait remarquer que la présence dans une des zones de désescalade d'une formation armée reconnue comme terroriste par la communauté internationale générait une certaine tension dans la région.

«Or, l'opposition ne fait rien pour lutter contre les groupes terroristes se trouvant dans la zone de désescalade Sud», précise un communiqué diffusé par le Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie.

Lire aussi:

Un sous-marin US était prêt à couler des navires russes au large de la Syrie en 2018, selon Fox News
En Suède, 8 personnes blessées à l'arme blanche dans une «attaque terroriste» présumée - images
Des journalistes de BFM TV verbalisés par la police dans un restaurant clandestin à Paris
Panique sur l’économie? «Une remontée des taux serait dramatique en Europe»
Tags:
zone de désescalade, offensive, terrorisme, Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie, Front al-Nosra, Sergueï Kouralenko, Syrie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook