International
URL courte
Crise au Zimbabwe (13)
227
S'abonner

Un des neveux de l'ex-Président zimbabwéen Robert Mugabe, qui a démissionné mardi de ses fonctions, a raconté que son oncle souhaitait commencer une nouvelle vie à la campagne et que sa femme continuerait de travailler à ses projets.

L'ex-Président zimbabwéen Robert Mugabe entend commencer une nouvelle vie à la campagne et se consacrer à l'agriculture, a déclaré un de ses neveux, Leo Mugabe, lors d'une interview accordée à l'AFP.

«Il va bien. Je l'ai vu, il est assez jovial. Il attend avec impatience le début de sa nouvelle vie, il veut s'occuper d'agriculture et vivre dans une maison de campagne», a-t-il déclaré.

Selon lui, Grace Mugabe, sa femme, est près de lui et entend continuer à réaliser ses projets.

«Son état d'esprit me plaît, elle est tout le temps près de lui. C'est une personne remarquable. Elle veut continuer à développer le projet de l'université Mugabe, donc, ils ont de quoi faire», a ajouté le neveu de Mugabe.

Au mois d'août, les autorités zimbabwéennes ont annoncé la construction d'une université à Mazowe, près de la capitale, pour un montant d'un milliard de dollars
Cela étant, Leo Mugabe a refusé de commenter l'information selon laquelle Robert Mugabe aurait conclu un accord lui garantissant une immunité juridique après sa démission et des compensations financières. En particulier, l'ex-Président aurait obtenu près de dix millions de dollars juste après sa démission. En plus, il aurait négocié une allocation à vie de quelque 150.000 dollars par mois et sa femme toucherait environ 75.000 dollars par mois.

Le 21 novembre, le Président zimbabwéen a remis sa lettre de démission au Parlement après être resté au pouvoir pendant plus de 30 ans. Auparavant, l'armée zimbabwéenne avait annoncé avoir pris le pouvoir dans le pays dans le cadre d'une action ciblée visant des «criminels» entourant Robert Mugabe, assurant que le dirigeant et sa famille étaient «sains et saufs» et que le Président avait été assigné à résidence.

Dossier:
Crise au Zimbabwe (13)

Lire aussi:

«C'est un mal pour un bien»: un soldat français blessé lors d'une attaque terroriste au Mali témoigne
La Chine présente un prototype de train à sustentation magnétique conçu pour rouler à 620 km/h – vidéos
Assaut du Capitole: «Donald Trump et ses supporters sont tombés dans un piège»
Le licenciement «secret» de Jérôme Salomon de l’Institut Pasteur en 2012 refait surface
Tags:
neveu, campagne, président, projet, démission, coup d'Etat, Grace Mugabe, Robert Mugabe, Harare, Zimbabwe
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook