International
URL courte
3512
S'abonner

Un bateau en bois avec les restes de huit personnes a échoué sur le large du Japon, près de la ville d'Oga dans la préfecture d’Akita, a annoncé à Sputnik la garde côtière locale.

Les garde-côtes japonais ont découvert ce matin un bateau en bois échoué sur le large de la préfecture d'Akita. Le bateau contenait les restes de huit personnes, et, selon les Japonais, certains des corps sont déjà des squelettes.

La police tente actuellement d'établir l'origine du bateau et des restes.

De temps en temps, des bateaux en bois nord-coréens échouent sur les côtes du Japon. Cependant, indique la garde côtière d'Akita, il n'y a toujours aucune information sur l'origine de celui-ci ni des restes qu'il contenait. Le bateau n'a aucun marquage, a-t-on noté.

Le 16 novembre, les garde-côtes japonais ont sauvé trois pêcheurs illégaux nord-coréens dont le bateau avait chaviré en mer de l'Est, riche en crabes et en poulpes, et les ont rapatriés en Corée du Nord car ils ont exprimé le désir de regagner leur patrie. Le bateau contenait 15 personnes, mais le sort des autres pêcheurs reste inconnu.

La Corée du Nord et le Japon n'ont pas de relations diplomatiques. En raison des essais nucléaires et de missiles de Pyongyang, Tokyo préconise le renforcement des sanctions internationales et bilatérales contre la Corée du Nord.

Lire aussi:

«Conte dit à une Europe morte d'aller se faire foutre», divorce à l'italienne entre Rome et l'UE?
Édouard Philippe prolonge le confinement pour deux semaines
Covid 19: un cardiologue camerounais met en garde contre le traitement du professeur Raoult
La vague épidémique est «extrêment élevée» et les jours à venir vont être «difficiles», alerte Édouard Philippe
Tags:
garde-côtes, pêcheur, Corée du Nord, Japon
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook