Ecoutez Radio Sputnik
    Logo olympique

    À quelle condition Poutine pourrait-il se rendre à Séoul?

    © REUTERS / Eric Gaillard
    International
    URL courte
    670

    Séoul espère que la Russie pourra participer aux prochains Jeux olympiques d’hiver et qu'à cette occasion le Président russe visitera la Corée du Sud.

    L'émissaire spécial du Président sud-coréen Song Young-gil croit que le Comité international olympique prendra une décision en faveur de la participation de la Russie aux prochains Jeux olympiques d'hiver, ce qui permettra à Vladimir Poutine de se rendre en Corée du Sud.

    «J'espère bien que le mois prochain le CIO prendra une décision objective, que l'équipe russe participera (aux Jeux olympiques de Pyeongchang, ndlr) et qu'une visite du Président Poutine aura lieu», a-t-il déclaré lors d'une session du club Valdaï à Séoul.

    Le 5 décembre, le CIO annoncera sa décision sur la participation des sportifs russes aux Jeux olympiques de 2018. Le verdict sera prononcé par le comité exécutif du CIO sur la base des conclusions des commissions dirigées par Samuel Schmid et Denis Oswald. La commission Oswald est chargée de réanalyser les échantillons des sportifs russes pris lors des Jeux de Sotchi. La commission Schmid vérifie les informations sur la soi-disant ingérence de l'État russe dans le système anti-dopage.

    Le Président du CIO Thomas Bach a appelé à ne pas faire pression sur le Comité exécutif afin de lui permettre de prendre une décision objective.

    Lire aussi:

    Un joueur de rugby demande la nationalité française à Macron, voici la réponse du Président (vidéo)
    Macron et Castaner visés par une plainte à la Cour pénale internationale pour «crime contre l’humanité» (vidéo)
    Sur une vidéo devenue virale, des forces de l'ordre gazent les clients d'un café lors de l’acte 31
    Tags:
    participation, JO 2018 de Pyeongchang, Comité international olympique (CIO), Vladimir Poutine, Song Young-gil, Denis Oswald, Samuel Schmid, Thomas Bach, Corée du Sud, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik