Ecoutez Radio Sputnik
    Rodrigo Duterte (L), President of the Philippines, sings a duet with a female singer during a gathering at Lusail Sports Arena in Lusail, 20km north of the Qatari capital on April 15, 2017.

    Une compétition musicale entre Présidents, pourquoi pas? (vidéos)

    © AFP 2019 KARIM JAAFAR
    International
    URL courte
    6100
    S'abonner

    Les chefs d’État sont-ils toujours sérieux? Mais non, il y a parmi eux des personnes très créatrices et adorant la musique. Sputnik vous présente des chansons et morceaux de musique interprétés et parfois écrits par les dirigeants de plusieurs pays. Lequel est le meilleur? À vous de juger.

    Rien de ce qui est humain n’est étranger aux Présidents. Chargés de missions importantes et soumis à un protocole strict la plupart du temps, ils trouvent toujours l’occasion de faire de la musique et de chanter! En voici quelques exemples:

    Almazbek Atambaïev

    L’ex-Président kirghiz, qui a quitté son poste le 24 novembre, a tenu sa promesse de s’engager dans des activités créatives après son départ. Le 26 novembre, une vidéo d’une nouvelle chanson écrite de M.Atambaïev, «Valse d’automne», a été publiée sur YouTube. Néanmoins, on n’y entendra pas l’ex-Président chanter, il a confié cette mission au jeune chanteur Kaïrat Primberdiev accompagné d’un orchestre.

    Mais il arrive à M.Atambaïev d’interpréter lui-même ses chansons. On peut écouter sa voix dans la première chanson qu’il a publiée sur internet en juillet 2016. La vidéo «Malgré le destin» a recueilli 8.000 vues en deux jours. «Dans ma vie, elle a été comme un slogan. Elle m’a souvent aidé à surmonter toutes les difficultés, malgré le destin», a avoué M.Atambaïev en présentant cette œuvre. À l’heure actuelle, elle compte déjà 191.086 vues.

    Rodrigo Duterte

    Le Président philippin Rodrigo Duterte a interprété une chanson d’amour avec la chanteuse et actrice philippine Pilita Corrales en novembre, lors du dîner de gala au 31e sommet de l'ASEAN à Manille. Fait intéressant, selon M.Duterte, cette performance a été réalisée «sur les ordres» du Président américain Donald Trump.

    L'homme fort de Manille a décidé d'entonner l'air «Ikaw» (Toi). Un des couplets de la chanson, traduits du philippin, commence par les mots: «Tu es la lumière de mon univers, la moitié de mon cœur». 

    Ce n’était pas la première fois que M.Duterte montrait ses talents de chanteur. En novembre 2016, il avait chanté en compagnie du Premier ministre malaisien Najib Razak. Le numéro un philippin avait commencé par une chanson du répertoire de la chanteuse américaine Bette Midler, Wind beneath My Wings (Le Vent sous Mes Ailes), une musique répandue lors des cérémonies d'obsèques au Royaume-Uni. 

    Le chef du gouvernement malaisien avait répondu par The Young Ones (Les Jeunes) d'un des pères du rock-and-roll américain Cliff Richard, dont les premières lignes sont «Ma chère, nous sommes jeunes, et nous ne devons pas avoir peur».

    Ensuite, les deux hommes politiques avaient entonné ensemble le hit Sha-La-La-La-La des années 1970 du groupe danois Walkers, lors duquel M.Razak avait même fait feint de danser.

    Jacob Zuma

    Le Président sud-africain est apparu sur la scène lors des obsèques de son prédécesseur, Nelson Mandela. Il a interprété l'hymne anti-apartheid «Thina Sizwe», suivi en chœur par toutes les personnes présentes. 

    Shimon Peres

    Shimon Peres a composé les paroles pour une chanson consacrée à la paix et intitulée «Ray of Hope» (Rayon d’espoir) à l’âge de 83 ans, à l’époque où il était Président israélien.

    Il a publié le texte sur un site internet qui sert de lieu de communication pour les musiciens, compositeurs et auteurs de textes, en vue d’en mettre les paroles en musique.

    Les visiteurs du site ont créé des dizaines de mélodies dans tous les styles allant du gospel blues au rock alternatif en passant par le folk rock.

    Les compositeurs ayant répondu à l’appel de M.Peres résident dans tous les coins du monde et l’un d’eux, Sadri Ghandehari, vit en Iran, un pays dont les relations avec Israël restent très tendues.

    Bill Clinton

    En 2003, pour célébrer le 80e anniversaire de Shimon Peres, l’ancien Président américain Bill Clinton et la jeune chanteuse israélienne Liel Kolet ont chanté «Imagine» de John Lennon en compagnie de 40 enfants israéliens et de 40 enfants arabes.

    Susilo Bambang Yudhoyono

    Le sommet de la Coopération économique pour l'Asie-Pacifique (APEC) tenu le 7 octobre 2013, a coïncidé avec le 61e anniversaire du Président russe Vladimir Poutine. S’accompagnant à la guitare, l’hôte du sommet, le Président indonésien Susilo Bambang Yudhoyono, a chanté «Happy Birthday to You» au Président Poutine. Les autres participants au sommet se sont joints à ces félicitations.

    Gourbangouly Berdymoukhammedov

    En 2011, le Président turkmène a interprété une chanson intitulée «Des roses blanches pour toi», dont il serait l’auteur, devant 3.500 spectateurs réunis dans la salle de concert principale d’Achkhabad, la capitale du pays. Il s'est accompagné à la guitare et à l’accordéon.

    Barack Obama

    En février 2016, Barack Obama a rendu hommage au père de la soul américaine Ray Charles, décédé en 2004, en chantant son tube What I'd Say lors d'une soirée organisée à la Maison-Blanche pour la série In Performance at the White House. 

    Dans le cadre d'un séjour en Alaska, Barack Obama, qui était alors Président des États-Unis, a assisté à un spectacle d'enfants dans une école de la ville de Dillingham et a également participé à une danse populaire.

    Michelle Obama marche sur les pas de son mari: en novembre 2015, elle a rappé dans une vidéo intitulée «Go to college» (Va à l'université) et publiée par l'Université Harvard, au côté du comédien Jay Pharoah, pour encourager les jeunes à étudier à l'université. 

    Mme Obama avait précédemment dansé dans les jardins de la Maison-Blanche le 6 avril pour célébrer le 5e anniversaire de sa campagne «Let's move», ainsi que lors du sommet africain de 2014.

    Vladimir Poutine

    En 2010, Vladimir Poutine, qui était alors Premier ministre russe, a joué quelques notes de piano avant d’entonner en anglais le célèbre «Blueberry Hill» de Fats Domino devant Gérard Depardieu, Alain Delon, Sharon Stone, Monica Belucci et Mickey Rourke, lors d'un concert de bienfaisance à Saint-Pétersbourg.

    En attendant le début des négociations avec Xi Jinping à Pékin en mai 2017, le Président russe a montré ses talents cachés de pianiste en jouant deux mélodies, l’une consacrée à Moscou, l’autre à Saint-Pétersbourg.


    Tags:
    chanson, piano, président, vidéo, musique, Blueberry Hill (chanson), What I'd Say (chanson), Happy Birthday To You (chanson), Ray of Hope (chanson), Thina Sizwe (chanson), Sha-La-La-La-La (chanson), The Young Ones (chanson), Ikaw (Toi) chanson, Malgré le destin (chanson), Valse d’automne (chanson), Des roses blanches pour toi (chanson), Imagine (John Lennon), The Walkers (groupe danois), Université Harvard, APEC, Fats Domino, Ray Charles, Cliff Richard, Susilo Bambang Yudhoyono, Rodrigo Duterte, Shimon Peres, Jay Pharoah, Najib Razak, Gourbangouly Berdymoukhammedov, Gérard Depardieu, Nelson Mandela, Jacob Zuma, Michelle Obama, Almazbek Atambaїev, Bill Clinton, Vladimir Poutine, Barack Obama
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik