Ecoutez Radio Sputnik
    Le destroyer USS James E.Williams

    Dépêché en mer Noire, un destroyer US met le cap sur un port ukrainien

    CC0 / Commander, U.S. Naval Forces Europe-Africa/U.S. 6th Fleet / 170724-N-GX781-083
    International
    URL courte
    10440

    Équipé de 56 missiles de croisière Tomahawk, un navire de guerre de la Marine américaine longe les côtes ukrainiennes après avoir traversé le détroit du Bosphore.

    Le bâtiment de guerre américain USS James E. Williams, qui est entré samedi en mer Noire, se dirige vers la ville portuaire ukrainienne d'Odessa, a annoncé un porte-parole de la Marine américaine sur le site du Naval War College (NWC).

    Le site précise qu'il s'agit d'un navire du type Arleigh Burk, qui a quitté le 23 mai son port de stationnement à Norfolk, en Virginie. Le retour du navire est prévu avant Noël.

    L'USS James Williams est arrivé en mer Noire après avoir terminé une mission en mer Rouge. À la mi-novembre, il a fait une escale à Djeddah, en Arabie saoudite. En août dernier, le destroyer était passé par la mer Baltique, faisant notamment une escale à Riga, en Lettonie. Il est équipé de 56 missiles de croisière Tomahawk.

    Cette nouvelle visite d'un navire de l'Otan en mer Noire intervient une semaine après l'escale réalisée par la frégate française F-714 Guépratte de type La Fayette. En mars 2015, la Guépratte avait aussi visité le port ukrainien d'Odessa.

    Ces dernières années, les bâtiments des marines de guerre des États-Unis et d'autres membres de l'Otan se sont à plusieurs reprises rendus en mer Noire. Conformément à la Convention de Montreux de 1936, les navires militaires des pays non riverains de la mer Noire peuvent passer dans cette mer 21 jours consécutifs. Le document impose également des restrictions quant à la classe et au tonnage total de ces bâtiments, qui ne doit pas dépasser 30.000 tonnes en temps de paix.

    Lire aussi:

    Un destroyer américain pénètre dans la mer Noire
    Quel vent amène une frégate furtive française de type La Fayette en mer Noire?
    Trois avions-espions US ont longtemps scruté les frontières russes
    Tags:
    destroyer, États-Unis, Odessa, mer Noire
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik