Ecoutez Radio Sputnik
    iPhone

    Ces sacrifices inouïs dont les gens sont capables par amour pour l’iPhone

    © Sputnik . Maxim Blinov
    International
    URL courte
    439
    S'abonner

    Vente d’organes, de sa virginité ou même des membres de sa famille… La passion pour Apple ne cesse de surprendre. Voici les sacrifices les plus inouïs dont les gens se sont montrés capables par amour pour l’iPhone. N’en doutez pas, certains cas vous feront rigoler ou tressaillir...

    Alors que dans la récente liste des 15 meilleurs smartphones établie par le portail TechRadar, l'iPhone X, la principale sensation de l'année, n'occupe que la 4e place car ses performances sont considérées comme médiocres par rapport au Samsung Galaxy, certains fans d'Apple sont prêts à tout afin d'obtenir le gadget de leurs rêves.

    Vente d'organes

    En 2011 un adolescent chinois de 17 ans a vendu pour 22.000 yuans son rein afin de s'acheter un iPhone 4 et une tablette multimédia iPad. Aujourd'hui, l'heureux possesseur des gadgets souhaités souffre d'insuffisance rénale.

     

    Así las cosas… Se vende riñón para comprar iPhone 8 o X #iph #iphone8 #iphonex #steve #kidney

    Публикация от Lalo Obregón (@laloobregon) Сен 12 2017 в 2:14 PDT

     

    Des cas similaires sont assez fréquents, jusqu'à entraîner une série de blagues à ce sujet. Les internautes se sont ainsi souvenus de ce moyen de s'enrichir lors de la sortie du modèle le plus cher de l'iPhone X qui coûte jusqu'à 1.359 euros.

    Vente des membres de sa famille

    En octobre 2013, un couple chinois a vendu sa fille nouveau-née pour gagner de l'argent et acheter un iPhone.

    Les deux époux avaient diffusé une publicité pour la vente de l'enfant avant sa naissance et avaient promis de céder le nouveau-né à la personne la plus généreuse.

    Ayant reçu 40.000 yuans le couple a acheté un iPhone 5 et une paire de baskets. Selon les époux, ils se souciaient avant tout de l'enfant.

    Vente de sa petite copine

    Un an plus tard, un étudiant chinois a trouvé la façon originale de s'enrichir pour acheter un iPhone. Ainsi, il a proposé de louer sa petite amie. Toutefois, l'offre ne prévoyait pas la fourniture de services intimes. Le locataire pouvait uniquement dîner avec la fille ou jouer à des jeux d'ordinateur.

    Selon le jeune homme, sa petite amie était au courant de ce projet et l'approuvait.

    Vente de sa virginité

    Une adolescente de la province du Guangdong a posté sur Weibo (un analogue chinois de Twitter) une proposition visant à échanger sa virginité contre un iPhone. En publiant cette proposition bien inhabituelle, elle a déclaré qu'«avoir un iPhone était son rêve».

    Opérations chirurgicales

    Un habitant de Denver s'est trouvé bien embêté par la taille de son pouce! En surpoids, il n'arrivait pas à correspondre activement avec ses amis. La solution? La chirurgie esthétique! Ce jeune américain s'est bel et bien fait opérer pour diminuer la taille de son pouce et utiliser confortablement son iPhone!

    Exploits herculéens

    Un écolier allemand de 16 ans a décidé de vider l'étang lui-même après laissé tomber à l'eau son iPhone.

    Au début, il voulait acheter une combinaison, mais ne pouvant se l'offrir, il a décidé de prendre des mesures drastiques. Armé de tuyaux et d'une pompe, il a commencé à vider le point d'eau (2 millions de litres, tout de même!) en déversant le tout dans des toilettes publiques situées à proximité. Bilan des courses: le parking voisin a été inondé et le précieux iPhone n'a pas été retrouvé..

    Arrêté par les policiers, le garçon a été forcé de payer les dégâts infligés au parking de l'étang.

    Bien que de modèle en modèle l'iPhone évolue, il conserve tout de même des défauts récurrents, comme sa fragilité, sa batterie laissant à désirer, l'absence de port USB et surtout son prix exorbitant. Malgré cela les gens continuent de rêver à ces gadgets. Qui a dit que l'iPhone n'était pas une mode?

    Tags:
    sacrifices, iPhone X, iPhone, iPad, Samsung, Apple
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik