International
URL courte
9313
S'abonner

La stabilisation de grandes régions du monde, dont l’Europe de l’Est, l’Afrique du Nord et le Proche-Orient, ne pourra se faire si l’Occident ne coopère pas avec la Russie, est persuadé Gerhard Schröder.

Faute de coopération des pays européens et des États-Unis avec la Russie, la stabilité en Europe de l’Est et au Proche-Orient est impossible, a déclaré l’ex-chancelier allemand Gerhard Schröder.

«Je suis convaincu qu’à long terme il nous sera indispensable d’améliorer les relations avec la Russie. La Russie n’est pas uniquement un partenaire dans le domaine commercial et dans celui de l’énergie, mais ce qui importe le plus: sans la coopération avec la Russie la stabilité en Europe de l’Est, dans le Caucase, au Proche-Orient et en Afrique du Nord est impossible», a-t-il déclaré lors de l’inauguration de l’exposition de la peintre américaine Susan Swartz à Saint-Pétersbourg.

Selon lui, la voie vers la stabilisation de ces régions ne peut pas «passer par la confrontation et les sanctions, mais uniquement par la coopération».

Et d’espérer que l’ouverture de l’exposition de l’artiste «contribuera au renforcement de l’amitié entre les États-Unis et la Russie».

Lire aussi:

Décès d'Olivier Dassault dans le crash de son hélicoptère près de Deauville
Attaque au couteau en pleine journée en Corse, plusieurs blessés
Plusieurs explosions retentissent en Guinée équatoriale - images
La SNCF appelle la police pour neutraliser une bande de jeunes agressant les passagers d’un RER
Tags:
coopération, stabilité, sanctions, Gerhard Schröder, Europe de l'Est, Caucase, Afrique du Nord, Proche-Orient, Europe, États-Unis, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook