International
URL courte
134315
S'abonner

La Corée du Nord aurait tiré ce mercredi matin (heure de Pyongyang) trois missiles en direction de la mer du Japon. Selon la chaîne NHK, des morceaux de l’un d'eux sont tombés dans la zone économique exclusive du Japon, à 250 km à l’ouest de la préfecture d'Aomori.

Se référant à ses sources au sein du gouvernement japonais, la chaîne NHK a annoncé que les débris de l’un des trois missiles que Pyongyang aurait tirés ce matin sont tombés à 250 km à l’ouest de la préfecture d'Aomori, dans la zone économique exclusive du pays. D’autres sources, dont le Pentagone, rapportent que Pyongyang n’a tiré qu’un seul missile.

«Le missile a parcouru environ 1. 000 km et est tombé à 250 km de la préfecture d'Aomori, dans la zone économique exclusive du Japon. Son altitude maximale de son vol a dépassé les 4.000 km, il a été lancé sur une trajectoire élevée. Ces données nous laisse penser qu'il s'agissait d'un missile balistique intercontinental», a déclaré le ministre japonais de la Défense, Itsunori Onodera.

Suite au tir de missile nord-coréen, Séoul a annoncé avoir effectué des tests de missile.

Lire aussi:

La vidéo d’un homme poussant une femme dans les escaliers du métro parisien suscite une controverse
Les Tatars de Crimée proposent à Erdogan de se rencontrer sur leur sol
Les États-Unis prêts à défendre le Japon avec l’arme nucléaire
Biden face aux accords de «paix» de Trump pour Israël: «On voit aujourd’hui les limites de l’exercice»
Tags:
Pentagone, Corée du Nord, Japon
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook