International
URL courte
19113
S'abonner

Le tir de missile effectué par Pyongyang ce mardi est une nouvelle provocation qui entraîne une escalade des tensions dans la région, déclare le Kremlin, qui espère que la situation sur la péninsule coréenne ne se développe pas selon le pire des scénarios.

Le Kremlin a qualifié le nouveau tir de missile nord-coréen de provocation qui repousse le règlement de la crise nord-coréenne.

«Le nouveau tir de missile est une action provocatrice qui engendre une nouvelle augmentation de la tension et qui nous éloigne d'un début de règlement de la situation de crise», a déclaré le porte-parole du Président russe, Dimitri Peskov.

Et M. Peskov d'ajouter: «Nous condamnons ce lancement et espérons que toutes les parties concernées seront en mesure de maintenir le calme, si nécessaire, pour que la situation sur la péninsule coréenne ne se développe pas selon le pire des scénarios.»

La Corée du Nord a procédé dans la nuit de mardi à mercredi à un nouveau tir de missile de type intercontinental (ICBM), le Hwasong-15, qui s'est abattu près des côtes japonaises. Il s'agit du premier tir de missile nord-coréen depuis la mi-septembre.

Il intervient une semaine après la décision de Donald Trump de réinscrire la Corée du Nord sur la liste américaine des pays soutenant le terrorisme, décision qui a ouvert la voie à de nouvelles sanctions contre Pyongyang.

Lire aussi:

En direct: une forte explosion se produit à Madrid, au moins trois morts - vidéos
Les Français pour le passeport vaccinal? «Ils sont terrifiés et prêts à céder leurs libertés individuelles»
Covid-19: «si le vaccin ne fonctionne pas, on n’a pas de plan B», estime une virologue
Trump en contact avec Poutine le jour de l’assaut du Capitole? Le Kremlin répond à Hillary Clinton
Tags:
tir de missiles, missiles, Hwasong-15, ICBM, Kremlin, Dmitri Peskov, Corée du Nord, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook