Ecoutez Radio Sputnik
    Corée du Nord

    Quelles seront les conséquences du dernier tir balistique de Pyongyang?

    © Sputnik . Ilya Pitalev
    International
    URL courte
    22473

    En ayant procédé à un nouveau tir de missile de type intercontinental (ICBM), le Hwasong-15, la Corée du nord continue de défier la communauté internationale et, en premier lieu, les États-Unis. Un expert du centre d'études Carnegie-Tsinghua à Pékin a déclaré à Sputnik que cela pourrait enfin pousser Washington à négocier avec Pyongyang.

    Le Hwasong-15 est sans doute une version perfectionnée des précédents missiles balistiques de la Corée du Nord, a supposé dans un entretien accordé à Sputnik Zhao Tong, expert de la politique nucléaire au centre d'études Carnegie-Tsinghua à Pékin.

    «Il pourrait potentiellement couvrir l'ensemble du territoire américain. Comme l'a auparavant déclaré la République populaire démocratique de Corée (RPDC), son arme nucléaire n'est destinée qu'à servir de riposte aux États-Unis et n'est dirigée contre personne d'autre», a rappelé l'interlocuteur de l'agence.

    Et d'ajouter que Pyongyang avait déclaré avoir achevé une étape bien déterminée de son programme nucléaire et avoir atteint son objectif historique, en devenant une puissance nucléaire.

    «Il se peut que la Corée du Nord maîtrise les techniques essentielles pour assurer la fiabilité de ses forces nucléaires balistiques. Cela peut augmenter les chances de Pyongyang de participer au dialogue diplomatique avec d'autres pays», a estimé l'associé au programme de politique nucléaire de Carnegie.

    Un autre interlocuteur de Sputnik, Su Hao, professeur de relations internationales à l'Université chinoise des affaires étrangères, a indiqué pour sa part qu'il était encore trop tôt pour affirmer que la Corée du Nord avait effectivement achevé la formation de son système nucléaire balistique.

    «Il est toutefois évident que la Corée du Nord possède désormais un potentiel stratégique pour réaliser une frappe extrêmement puissante. Aussi, Pyongyang a-t-il dorénavant un atout plus fort pour jouer avec les États-Unis», a conclu l'universitaire.

    La Corée du Nord a procédé dans la nuit de mardi à mercredi à un nouveau tir de missile de type intercontinental (ICBM), le Hwasong-15, qui s'est abattu près des côtes japonaises. Il s'agit du premier tir de missile nord-coréen depuis la mi-septembre.

    Il intervient une semaine après la décision de Donald Trump de réinscrire la Corée du Nord sur la liste américaine des pays soutenant le terrorisme, décision qui a ouvert la voie à de nouvelles sanctions contre Pyongyang.

    Lire aussi:

    Poutine en France: des chasseurs suisses s'approchent de l'avion transportant une délégation russe - vidéo
    Un Boeing 757 subit de graves dommages lors d'un atterrissage d’urgence aux Açores – vidéo
    Un «souvenir» de vacances illégal pourrait coûter leur liberté à deux Français
    Tags:
    sanctions, négociations, missiles balistiques, tir, Hwasong-15, Centre Carnegie-Tsinghua, Sputnik, Donald Trump, Su Hao, Zhao Tong, Pékin, États-Unis, Pyongyang, Corée du Nord
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik