Ecoutez Radio Sputnik
    Emmanuel Macron

    Tir de missile nord-coréen: Macron compte sur Moscou et Pékin à l’Onu

    © AFP 2019 ludovic MARIN
    International
    URL courte
    17018

    Le chef de l’État français a annoncé ce mercredi escompter que les autorités russes et chinoises adopteront de nouvelles sanctions à l’encontre de la Corée du Nord.

    Réagissant au nouveau tir de missile nord-coréen, Emmanuel Macron a dit espérer que la Russie et la Chine, membres permanents du Conseil de sécurité des Nations unies, introduiront de nouvelles sanctions contre Pyongyang, lors d‘un entretien accordé à RFI et France 24 en marge du sommet entre l‘Union africaine et l‘Union européenne qui se tient à Abidjan.

    «Et je compte beaucoup en particulier sur la Chine et la Russie pour prendre les sanctions les plus difficiles et les plus efficaces sur la Corée.»

    Le Président français a en outre ajouté qu'il condamnait à nouveau le tir qui a été fait «avec la plus grande force et maintenant nous devons accroître les sanctions».

    La Corée du Nord a procédé dans la nuit de mardi à mercredi à un nouveau tir de missile de type intercontinental (ICBM), le Hwasong-15, qui s'est abattu près des côtes japonaises. Il s'agit du premier tir de missile nord-coréen depuis la mi-septembre.

    Il intervient une semaine après la décision de Donald Trump de réinscrire la Corée du Nord sur la liste américaine des pays soutenant le terrorisme, décision qui a ouvert la voie à de nouvelles sanctions contre Pyongyang.

    Lire aussi:

    Trois Françaises mineures auraient été offertes à Epstein par Brunel en «cadeau d'anniversaire»
    La maladie qui a tué Saint-Louis est de retour en France
    Uzbin, l’embuscade qui a tout changé pour l’Armée française
    Tags:
    tir de missiles, sanctions, Emmanuel Macron, Corée du Nord, Russie, Chine, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik