International
URL courte
24425
S'abonner

Dans la foulée du récent essai balistique de Pyongyang, Donald Trump – qui a l’habitude de surnommer le leader nord-coréen «homme-fusée» - a qualifié Kim Jong-un de «chiot malade».

Lors d'un discours portant sur une réforme fiscale à St. Charles (Missouri), le Président américain est revenu sur le nouveau test de missiles balistiques effectué récemment par la Corée du Nord et a «inventé» un nouveau surnom pour le leader nord-coréen, le «chiot malade», relate l'AP.

La Corée du Nord a procédé dans la nuit de mardi à mercredi à un nouveau tir de missile de type intercontinental (ICBM), le Hwasong-15, qui s'est abattu près des côtes japonaises. Il s'agit du premier tir de missile nord-coréen depuis la mi-septembre.

Il intervient une semaine après la décision de Donald Trump de réinscrire la Corée du Nord sur la liste américaine des pays soutenant le terrorisme, décision qui a ouvert la voie à de nouvelles sanctions contre Pyongyang.

Le Kremlin a qualifié le nouveau tir de missile nord-coréen de provocation qui repousse le règlement de la crise nord-coréenne.

«Le nouveau tir de missile est une action provocatrice qui engendre une nouvelle augmentation de la tension et qui nous éloigne d'un début de règlement de la situation de crise», a déclaré le porte-parole du Président russe, Dimitri Peskov.

Donald Trump a qualifié Kim Jong-un de «chiot malade»
© Sputnik .
Donald Trump a qualifié Kim Jong-un de «chiot malade»

Lire aussi:

En Italie, le nombre de décès dus au coronavirus dépasse les 12.000
Macron et Poutine face au Covid-19: une pandémie, deux stratégies à la loupe
«Secret Défense»: la base aérienne 110, un cluster du coronavirus que la France tente de couvrir?
Tags:
missiles intercontinentaux, nucléaire, Donald Trump, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook