Ecoutez Radio Sputnik
    ministère russe des Affaires étrangères

    Lavrov: les démarches de l’équipe Trump «se distinguent peu» de celles d’Obama

    © Sputnik . Natalia Seliverstova
    International
    URL courte
    3142

    Analysant les récentes démarches adoptées par l’administration Trump à l’égard de Moscou, le chef de la diplomatie russe a trouvé plusieurs similitudes avec celles mises en place par l’ex-Président américain.

    Qu'importe que Trump soit républicain alors qu'Obama était un Président démocrate, si les décisions prises par les deux, du moins en ce qui concerne la Russie, se ressemblent beaucoup. C'est le ministre russe des Affaires étrangères qui dans une interview au journal italien Libero a pointé du doigt les tendances similaires dans la politique menées par les deux derniers locataires de la Maison-Blanche.

    «De nombreuses décisions concrètes adoptées par l'équipe de Donald Trump revêtent un caractère inertiel, se distinguant au fond peu de la ligne menée par Barack Obama», a-t-il indiqué.

    «Qui plus est, promues par le lobby antirusse à Washington, de nouvelles démarches hostiles sont adoptées dans différents domaines, dont l'alourdissement des restrictions unilatérales, la mise en application de projets antimissiles, le renforcement de la présence militaire de l'Otan à proximité de nos frontières, les efforts déployés en vue de discréditer la politique extérieure russe», a poursuivi le ministre.

    Dans ce contexte, le chef de la diplomatie russe a évoqué la loi intitulée «Lutte contre les adversaires des États-Unis au moyen de sanctions». «La fermeture du Consulat russe à San Francisco et la saisie de cinq sites diplomatiques constituant la propriété de notre État a été une décision sans précédent», a-t-il dénoncé.

    Le consulat général russe à San Francisco et les représentations commerciales à Washington et New York avaient été fermés début septembre sur demande des autorités américaines, déclenchant une nouvelle vague de tensions entre Moscou et Washington.

    Lire aussi:

    Moscou promet une réponse «dure» aux mesures US qui lui «causent préjudice»
    Moscou se prononce sur le destin ultérieur de son consulat général à San Francisco
    Saisie des archives diplomatiques russes: les USA se croient dans leur bon droit
    Tags:
    Barack Obama, Donald Trump
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik