International
URL courte
10428
S'abonner

Les journalistes de RT se sont vus retirer leur accréditation auprès du Congrès américain, la chaîne ayant été enregistrée en tant qu’agent de l’étranger aux États-Unis. Moscou continue à dénoncer cette grave violation à l’égard de la liberté d’expression et s’engage à adopter au plus vite des contremesures proportionnelles.

Le Congrès des États-Unis a rendu public sa décision sur l'accréditation des journalistes de la chaîne RT auprès de l'institution, qui doit entrer immédiatement en vigueur.

«Le Comité exécutif de la U.S. Senate Radio & Television Correspondents Gallery au sein du Congrès américain a usé de son pouvoir discrétionnaire (…) pour retirer son accréditation à la chaîne RT suite à un vote unanime qui a eu lieu le 21 novembre 2017. La décision a été adoptée comme suite à l'enregistrement de la société T&R, hébergeant RT, comme agent de l'étranger», a déclaré l'institution d'État dans un communiqué.

Moscou s'est de nouveau engagé à ne pas laisser ces mesures sans réponse symétrique.

Dans le contexte de tensions autour des médias russes aux États-Unis et dans le monde en général, le Président russe a signé samedi les amendements à la loi russe sur les «agents étrangers». D'après ce document, ce sont les médias qui réjouissent d'un soutien financier d'organisation et de pays étrangers qui seront qualifiés ainsi.

Le ministère russe de la Justice devrait ensuite préciser concrètement quels médias entreront dans cette catégorie. Auparavant, la loi avait été approuvée par le Conseil de la Fédération (chambre haute au parlement russe) et par la Douma (chambre basse du parlement russe).

Il s'agit d'une réaction proportionnée aux démarches américaines contre la chaîne de télévision RT America.

RT America s'est vu obliger de s'enregistrer le 13 novembre dernier en tant qu'agent étranger aux États-Unis à la demande du département américain de la Justice, conformément au Foreign Agents Registration Act (FARA), une loi de 1938. La rédactrice en chef de Sputnik et de RT, Margarita Simonian, avait indiqué la semaine dernière que RT America était catégoriquement contre cette exigence, mais qu'elle la respecterait pour éviter d'être interdite aux États-Unis.

Lire aussi:

La police biélorusse ouvre le feu, avec des fusils à pompe, sur des personnes criant depuis leurs balcons
Macron a appelé Poutine pour discuter du vaccin russe contre le Covid-19 et de la Biélorussie
«Comportement de racailles»: deux maîtres-nageurs agressés et jetés dans une piscine de Melun
Trump explique ce qu’il considère comme «le plus gros problème dans le monde», la Russie impliquée
Tags:
chaîne de télévision russe RT, liberté de la presse, Congrès des États-Unis, États-Unis, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook