International
URL courte
3292
S'abonner

Les terroristes utilisent de plus en plus des applications web afin de préparer leurs attentats depuis le Proche-Orient. La Russie, ainsi que les autres pays membres de l’Organisation de coopération de Shanghai, s’apprête à contrecarrer leurs plans.

Le directeur de la Structure régionale antiterroriste de l'Organisation de coopération de Shanghai (l'OCS), Evguéni Syssoev, a déclaré que les terroristes étaient recrutés avec l'aide des messageries instantanées Zello et Telegram.

«Il est certain que la coordination des terroristes qui planifiaient des attentats en Russie était effectuée à distance depuis le Proche-Orient et la Turquie avec l'aide des applications Zello et Telegram», a-t-il dit lors de la réunion des procureurs généraux de l'OCS.

M. Syssoev a souligné que les terroristes se servaient de plus en plus des technologies modernes pour préparer des attentats. Selon lui, cette année, le Service fédéral de sécurité de Russie a décelé 50 cellules terroristes, dont 380 membres ont été identifiés.

La 15e réunion des procureurs généraux des pays-membres de l'OCS se tient dans le Palais des congrès à Saint-Pétersbourg. Les directeurs des groupes de travail de l'OCS, ainsi que les procureurs généraux de quatorze pays (Azerbaïdjan, Arménie, Afghanistan, Biélorussie, Inde, Iran, Kazakhstan, Chine, Kirghizstan, Mongolie, Pakistan, Russie, Tadjikistan et Ouzbékistan) y participent.

A l'ordre du jour de la réunion: la prévention des crimes dans le domaine de l'information et de la communication, les actes illicites à l'égard des mineurs, ainsi que la lutte contre la diffusion des idées extrémistes et terroristes sur Internet.

Lire aussi:

Éditorial interdit: le vaccin russe Sputnik V est un partenariat mondial de sauvetage
Guy Georges pourrait être remis en liberté sous peu malgré ses nombreux viols et meurtres
Cet acteur est considéré comme le meilleur James Bond de tous les temps
Escalade des tensions en Méditerranée orientale: la Turquie à l’offensive
Tags:
messageries instantanées, cellule terroriste, attentat, Organisation de coopération de Shanghai (OCS), FSB, Saint-Pétersbourg, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook