Ecoutez Radio Sputnik
    Kim Jong Un supervise le tir du Hwasong-15

    Hwasong-15 vs Hwasong-14: Séoul évalue les capacités du nouveau missile nord-coréen

    © REUTERS/ KCNA
    International
    URL courte
    8192

    Les images diffusées par Pyongyang au lendemain du nouveau tir de missile ont permis aux experts d’évaluer les capacités techniques du Hwasong-15, confirmant qu’il met potentiellement Washington à portée de tir nord-coréen.

    Le missile Hwasong-15 que la Corée du Nord a tiré mercredi est un nouveau type de missile balistique intercontinental capable de voler sur plus de 13.000 kilomètres, a noté le ministère de la défense sud-coréen, cité par Reuters.

    Ce missile nord-coréen est équipé de nouveaux réacteurs et sa taille est nettement supérieure à celle de ses prédécesseurs, selon les experts qui ont analysé les images du lancement.

    Les militaires sud-coréens indiquent par ailleurs que le nouveau missile dépasse son prédécesseur Hwasong-14 de deux mètres en longueur et de 0,4 à 0,8 mètres en largeur. Chaque étage du lanceur est équipé de neuf roues de chaque côté alors que la plate-forme destiné au Hwasong-14 en avait 16. Le premier étage du nouveau missile est doté d'un «cluster» de deux moteurs utilisés par son prédécesseur. Quant au second étage, l'analyse est encore en cours, mais les experts notent déjà que ses dimensions dépassent de trois à quatre fois celles de la version précédente du missile.

    Dans le même temps, les militaires observent qu'une évaluation complète des capacités de combat dont dispose le Hwasong-15 demande une analyse supplémentaire.
    Selon le ministre de la Défense sud-coréen Song Young-moo, «Kim Jong Un agit de manière très calculée, très maline».

    «Kim a changé l'heure du lancement, la direction et la distance afin de montrer qu'il disposait d'une grande puissance (…) Il va sûrement faire une annonce en grande pompe lors de son allocution du nouvel an, en disant que le Nord avait mené à bien son programme d'armement.»

    Le Président sud-coréen Moon Jae-in a dit jeudi à son homologue américain Donald Trump que, malgré les problèmes techniques qui restent à résoudre, le nouveau missile balistique intercontinental (ICBM) lancé par la Corée du Nord était le plus avancé à ce jour.

    Selon les experts déjà cités, il suffit peut-être encore de deux ou trois tests pour que la Corée du Nord dispose d'un missile apte au combat.

    Lire aussi:

    Pyongyang aurait terminé la construction d’un nouveau missile intercontinental
    Deux bombardiers supersoniques US survolent la péninsule coréenne
    Encore un tir de missile? CNN sur de nouveaux préparatifs de la Corée du Nord
    Tags:
    tir de missiles, Hwasong-15, Hwasong-14, Kim Jong-un, Washington, Corée du Sud, Corée du Nord
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik