Ecoutez Radio Sputnik
    le premier ministre hongrois Viktor Orban

    Le Premier ministre hongrois appelle à ne pas «faire l’autruche» face à «la machine Soros»

    © REUTERS/ Laszlo Balogh
    International
    URL courte
    7550

    Sur fond d’ingérence «du réseau et de la machine Soros» lors des élections législatives, la Hongrie doit «faire face à la dure réalité au lieu de faire l’autruche», estime le Premier ministre hongrois Viktor Orban.

    Le Premier ministre hongrois Viktor Orban, cité par l'agence polonaise PAP, a accusé le milliardaire américain George Soros d'ingérence lors de la campagne pré-électorale en Hongrie avant les élections législatives qui se tiendront au printemps prochain.

    Viktor Orban a expliqué que «la machine Soros», construite au cours de ces 20-30 dernières années, permettait de réaliser un projet d'implantation des migrants en Europe et que pour Budapest il s'agissait d'«une question de vie ou de mort».

    «Personne ne s'en réjouit, mais il ne faut pas faire l'autruche et être surpris après», a-t-il déclaré cité par l'agence PAP.

    Et de poursuivre:

    «Ce spéculateur financier… veut détruire la barrière [à la frontière hongroise, ndlr], il ne veut pas que les peuples soient divisés par des frontières, il veut que notre mode de vie change et que nous soyons ravis d'accueillir des gens d'une autre culture, que nous leur donnions de l'argent. Sa vision de l'avenir est totalement différente de ce que la Hongrie veut pour elle-même».

    D'après Viktor Orban, l'ingérence de Soros au cours de la campagne pré-électorale en Hongrie se manifestera sur plusieurs aspects. Ainsi, le Premier ministre hongrois a déclaré que la fondation de Soros soutiendrait les publications favorables à la migration et aux organisations non-gouvernementales. «La machine Soros» financera également «des centres civils» dans le pays qui «fonctionneront de la même manière que les partis normaux pendant la campagne pré-électorale», a poursuit Victor Orban.

    Le Premier ministre hongrois a également déclaré que les services secrets du pays avaient préparé un rapport sur l'activité de Soros. Il n'a toutefois pas précisé si certaines parties de ce rapport seraient déclassifiées.

    Lire aussi:

    Pour le Premier ministre hongrois, George Soros est un ennemi de l’euro
    Israël vs Soros, le milliardaire dont tout le monde a marre
    Le Premier ministre hongrois exhorte l'UE à expulser tous les immigrés clandestins
    Tags:
    Fondation Soros, George Soros, Viktor Orban, Hongrie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik